Lali

29 octobre 2016

Poèmes comme ça 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

de-maesschalck-jan-24

Accords

Des pieds nus enchantés
dans les naissantes herbes
graminées du solstice
nivéoles et cardamines.

Et l’on n’entendait pas
le murmure des trains
non plus que la rumeur
des usines et des grenouilles.

Car enfin pour toujours
la valse des pieds nus
avec ses étincelles
jaillies d’un argent pur
enchérissait sur les accords
des premiers trèfles blancs.

André Dhôtel, Poèmes comme ça

*choix de la lectrice de Jan De Maesschalck

En parcourant le boulevard Rosemont

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 15:30

20160917-004

20160917-006

20160917-009

20160917-018

20160917-011

20160917-012

20160917-013

20160917-014

20160917-016

20160917-017

20160917-027

20160917-020

20160917-025

20160917-029

L’automne n’était pas encore arrivé il y a six semaines alors que je marchais sur le boulevard Rosemont. Fleurs et fruits étaient encore abondants. J’en ai fait provision pour vous les proposer un jour froid et pluvieux et ce jour étant venu, les voici. Pour le plaisir de vous faire plaisir.

Le cor du postillon

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

img_20161027_0005

M’attendait dans ma boîte à lettres avant-hier cette merveille, postée du Musée de la Poste de Stockholm (avec une oblitération spéciale), soit une carte représentant une partition de cor ayant appartenu au postillon du roi Charles XII, datant de 1718 et un cor de postillon. Le timbre, quant à lui, représente un bureau de poste du XVIIIe siècle, un dessin de Svenolov Ehrén.
Je ne me lasse pas de l’examiner sous toutes les coutures.

Anecdotes de réviseure 37

Filed under: Anecdotes de réviseure — Lali @ 10:51

20160917-003

Décidément, on n’arrête pas le progrès. La langue ne cesse d’évoluer, avec pour résultat des consommateurs à qui l’on offre des produits dont ils ne soupçonnaient pas l’existence. Mais des tomates de raisin, vraiment? Même le samedi, je trouve des coquilles et des erreurs de traduction partout!