Lali

11 avril 2016

Empreintes 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

VAN BELLE (Karel) - 2

désuets éblouissements

il y a des corps aveugles
qui s’épousent
toutes les nuits
et mille fois encore

le mien au tien mêlé
a ce cérémonial de lumière
que l’amour trafique
sous nos cils baissés

Hervé de Fontenay, Silencieuses empreintes

*choix de la lectrice de Karel Van Belle

L’après-midi d’une fée

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:30

fee

J’aime qu’on me détourne de la réalité, qu’on m’emmène sur des routes insoupçonnées, qu’on me prenne au dépourvu. C’est pourquoi j’ai eu un véritable coup de foudre pour l’album d’André Bouchard, L’après-midi d’une fée.

Tout cela parce que Margot et Hortense ont su me captiver dès la première page, l’une avec son costume de fée, l’autre en applaudissant aux succès de son amie qui semble avoir reçu pour son anniversaire en accompagnement au costume une véritable baguette magique, même si sa technique n’est pas tout à fait au point. Le lecteur va donc d’une surprise à l’autre, ravi de voir les choses se transformer et reprendre leur forme habituelle. Jusqu’à ce que Margot transforme son amie en crapaud et ne soit plus en mesure de lui redonner son corps d’origine.

Mais comment annoncer la nouvelle à la mère d’Hortense? Je ne vous dirai pas un mot de la fin, la surprise étant une réussite totale et parfaite qui vous laissera bouche bée. Il fallait y penser, quoi.

Un album à offrir à toutes les fées et magiciens en herbe. Filles et garçons seront enchantés par cette rocambolesque aventure qui offre, en plus d’une histoire originale, amusante et bien tissée, des images en noir en blanc avec une touche de couleur qui ont eu l’heur de beaucoup me plaire, même si les sujets de certaines sont peut-être rébarbatifs à prime abord.

La récrée

Filed under: Couleurs et textures,La carte postale du jour — Lali @ 12:00

La récrée

J’avais beaucoup aimé l’album de Benjamin Lacombe intitulé Cerise Griotte. C’est donc avec beaucoup de joie que j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres cette illustration tirée de celui-ci, envoyée par Nathalie, qui a lu mon billet le concernant et voulu me faire une jolie surprise. C’est réussi. Je suis aux petits oiseaux!

Ce que mots vous inspirent 1676

KOSA (Emil Jr)

Une tradition n’est vivante que si elle donne l’occasion d’innover. (Paul Ricœur)

*toile d’Emil Kosa Jr