Lali

23 août 2014

Les vers d’Odelin 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

LADELL HAYES (Arlene) - 1

Vole

On ne veille pas le mistral
l’amour est un souffle de splendeur parmi les siècles.
Le jour tremble au milieu de ses assises
soutenues par la solitude.
Laisse les ailes ouvertes
et sans résister
plane au-dessus de ta raison
plonge dans ma vie.
Tes rêves sont fêlures du souvenir
sur le soir instigateur des frémissements du temps.

Odelin Salmeron, L’alphabet des étoiles

*choix de la lectrice d’Arlene Ladell Hayes

Au coin des rues Saint-Christophe et Marie-Anne

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 16:04

20140823 001

20140823 002

20140823 003

J’ai trouvé ce décor des plus étonnants!

Lotus

Filed under: La carte postale du jour — Lali @ 12:00

Lotus in Breeze at Qu Garden

Envoyée de Chine par Zhou, cette carte présentant le jardin Qu et ses lotus a tout pour me plaire. C’est la même chose pour vous?

La route a été dure

Filed under: États d'âme — Lali @ 8:48

Aerial View Tag

Aerial View Tag 2

Presque illisible et très abîmée, probablement par l’eau, cette carte envoyée de Hong Kong est pourtant arrivée à destination.

Je l’ai tournée dans un sens, puis dans l’autre, en me demandant comment le timbre avait pu se retrouver au recto et à l’envers. J’ai cherché à deviner les mots effacés.
Et je me suis dit que cette carte avait vécu. Qu’elle était devenue une œuvre d’art. Non pas modelée par les mains d’un artiste aux idées novatrices, mais par la route et les intempéries.

Et j’ai imaginé les visages de tous ceux qui l’avaient tenue entre leurs mains. Et la surprise probable du facteur quand il l’a déposée dans la boîte à lettres.
Ça ne doit pas être courant de livrer lettre, colis ou carte postale dans cet état.

Et malgré l’état piteux de la carte, j’ai souri.
Rien n’était venu à bout de la ténacité de cette carte.
Elle n’avait qu’un but : atterrir dans ma boîte à lettres.