Lali

1 mai 2014

Dis-moi que j’imagine 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

ZEITLIN (Gregory Izrailevich)

Abandon
À ce goût inavouable
pour le corps du délit
Tu joues l’excessif

Des crayons des pinceaux
Au bout des doigts
Et des absences
Sans nom

Louise Cotnoir, Dis-moi que j’imagine

*choix de la lectrice de Gregory Izrailevich Zeitlin (dont toute trace a disparu)

Tristan est amoureux

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:03

tristan

Même à trois ans, on peut tomber amoureux! Si, si! Et on peut même connaître les affres de la jalousie! C’est ce que va apprendre Tristan au cours d’une seule journée, à l’occasion du mariage auquel sa famille a été conviée. Une fête où il peut engloutir des gâteaux sans qu’on lui fasse des reproches, bien caché sous la table. Enfin, sûrement pas aussi bien caché qu’il le croyait, puisqu’une fée vêtue du même rouge que le rouge de ses chaussures neuves se penche vers lui et renoue son lacet.
Une véritable apparition! Le premier coup de foudre à vie du garçonnet… Puis la colère et la jalousie de celui-ci en constatant que la fée est la mariée et qu’il ne pourra l’épouser.

Une histoire joliment racontée et ponctuée de jolies illustrations.
Mais à qui l’offrir? À qui suggérer ce livre? Je demeure perplexe quant à une clientèle potentielle pour un album de ce genre, malgré la beauté des illustrations et la sympathie que le lecteur éprouve d’emblée pour Tristan.
Le livre a pourtant reçu le prix littéraire Les p’tits loups du livre en 2010 — un prix dont je n’avais jamais entendu parler avant d’ouvrir cet album.

logo-challenge-tous-prix Titre pour le Challenge à tous prix

Ce que mots vous inspirent 1174

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

ALEXANDRE (Catherine) - 2

La vie est comme un grand livre : si on oublie les pages qu’on tourne, on arrive à la fin sans rien avoir compris! (Nicolas Chambrier)

*toile de Catherine Alexandre