Lali

22 mars 2014

Quelques jours avec Marie-Hélène 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

HOWARD (Ghislaine) - 3

la matinée
mime l’éternité
sous la couette nous perdons
ce qui se trame derrière les rideaux

Marie-Hélène Sarrasin, Géographie en courtepointe

*choix de la lectrice de Ghislaine Howard

Un roman dont vous ne ferez qu’une bouchée!

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 19:59

moities

Même si je sais par expérience qu’il ne faut pas se fier aux quatrièmes de couverture, j’avoue avoir été totalement séduite par celui du roman de Juditz Itzi. L’effet ne s’est pas estompé : j’ai adoré Les moitiés d’Alice.

Même si elle ne mange jamais davantage que la moitié de tout, Alice est loin de vivre à moitié. Raisonneuse, intrépide, curieuse, sensible, attentionnée et généreuse, Alice, huit ans, a toujours une idée en tête et beaucoup d’imagination pour arriver à ses fins si elle a décidé d’en avoir le cœur net. Que ce soit afin de connaître le secret de Sabrina Lavoie, la « méchante » de la classe qui a décidé de lui faire la peau, pour plaire à son père qui a toujours quelque chose à redire quand il n’est pas à voguer sur l’océan ou pour faire connaissance avec les pensionnaires de la maison de retraite où vit sa grand-mère, Alice ne se laisse pas arrêter par les embûches sur son chemin.

Cela donne un roman à la fois léger et sérieux, selon la quête du moment et les événements qui viennent ponctuer le quotidien de la fillette. Car tout n’est pas rose pour Alice. La maladie de sa meilleure amie et le lourd secret de sa famille seront pour elle des occasions de montrer à quel point elle est capable de tout, malgré ses huit ans.

D’aucuns ont du mal avec des enfants en avance sur leur âge quand ils sont les héros de certains romans. Ce n’est pas mon cas, si cela tient la route et est plausible. Je n’ai pas une minute douté de la crédibilité ni des personnages ni des événements auxquels ils font face.

Attendrie par l’héroïne-narratrice, son regard sur la vie et la langue imagée et colorée qui est la sienne, j’ai savouré chacun des épisodes de ce roman que j’aurais pu lire d’une traite, mais que j’ai étiré pour le simple plaisir de le faire.

Rien que les séances chez les psychologues, que la gamine confond avec des spéléologues, car les deux explorent des zones sombres (le cerveau étant une espèce de grotte complexe), valent le détour. J’en ris encore.

Vous aurez compris qu’Alice est tout simplement irrésistible et que j’ai beaucoup apprécié la façon de raconter de Judith Itzi. Verdict : j’en redemande.

Texte publié dans

Vous aimez faire des piles?

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 12:49

HYUNHEE (Choi) - 4

HYUNHEE (Choi) - 1

HYUNHEE (Choi) - 2

HYUNHEE (Choi) - 3

HYUNHEE (Choi) - 6

HYUNHEE (Choi) - 5

Celles imaginées par l’artiste coréen Choi Hyunhee devraient vous plaire!

Belle occasion!

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:00

NAYBERG (Yevgenia) - 4

Il va neiger sur Montréal. Encore. Belle occasion pour faire une sieste et prendre le temps d’examiner longuement la toile de dimanche dernier afin de concocter une histoire d’ici demain, non?

*toile signée Yevgenia Nayberg