Lali

22 février 2014

Les vers de Letitia 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

BATET (François) - 2

après-midi avec Leonard Cohen

j’écoute une vieille chanson qui me survivra
une chanson du temps où j’ai pleuré aimé
du temps où je suis restée en plein vent
une chanson d’une gare d’un parc
fredonnée le baladeur aux oreilles
pieds nus sur l’asphalte
une chanson qui ne me dit plus grand-chose
les notes me collent à la peau
comme un t-shirt trop étroit
passé imperméable
je passe mon chemin
je traverse le gouffre sur la corde tendue

Letitia Ilea, Apprivoiser le silence

*choix de la lectrice de François Batet

Pour amateurs de superhéros

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:30

jules

En général, les jeunes lecteurs lisent un produit fini. Ils ne savent donc pas comment il est né, quel travail a été fait par l’auteur, à quel moment les illustrations ont été ajoutées, ou même si celles-ci ont précédé le texte.

Pour son premier album, Paul Martin a choisi de mettre l’imagination à l’honneur et de donner toute la place à Jules, un jeune garçon qui passe ses journées à dessiner, ou plutôt qui « passait ». En effet, Jules est à court d’inspiration. Mais heureusement, Bob Batry est là!

Bob Batry est un des personnages inventés de toutes pièces par Jules et il a besoin de son créateur pour sauver la Terre, ce qui va donner lieu à une mise en abyme, procédé courant dans la littérature pour adultes, beaucoup plus rarement utilisé dans les livres qui s’adressent aux jeunes, tout particulièrement aux premiers lecteurs.

Ce que vont vivre de pair Jules et Bob Batry, aux prises avec le méchant Zack, ne pourra trouver son dénouement que si le garçon dessine l’histoire au fur et à mesure de son déroulement dans le cahier rouge que lui a offert Bob. L’un et l’autre deviennent donc, le temps de cet album, des superhéros à l’image des Superman de tout acabit.

L’album ne constitue pas un apport remarquable à la littérature jeunesse, laquelle fourmille de très beaux et très bons albums, même s’il a quelque chose de sympathique dans sa démarche et dans sa forme. Fallait-il vraiment, pour nous montrer le pouvoir de l’imagination, faire appel aux superhéros? L’album de Paul Martin ne m’en a pas convaincue.

Texte publié dans

Les illustrations de Lucia

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 12:37

RAFANELLI (Lucia) - 1

RAFANELLI (Lucia) - 2

Un autre coup de cœur! Cette fois-ci pour les illustrations de Lucia Rafanelli. Un vrai plaisir que de se promener chez elle.

Le vôtre est-il déposé?

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:00

PAYTON (Joseph)

Ça y est, son texte est écrit. Il ne lui reste plus qu’à le relire avant de le déposer sur la toile de la semaine. Le vôtre l’est-il?

*toile de Joseph Noel Paton