Lali

4 février 2014

Tout amour 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Je t’attendais dès le pays de notre enfance
quand tu étais une fillette
entre école et nuages,
et moi un garçon roux avaleur d’arc-en-ciel.

Sans nous connaître nous échangions
des paroles de silence et de cils
que je collais sur la carte d’une île
où nous élèverions des écureuils, des grillons,
une ânesse docile.

Chaque jeudi je t’apportais
des poussins d’un jour pour ton corsage,
des araignées pour souffler sur tes larmes,
des couchers de soleil qui t’ouvriraient les lèvres.

Je t’apportais mes mains encore muettes
et mon cœur qui délivrerait le monde.

Gérard Le Gouic, Tout amour est dernier amour

*choix de la lectrice de Thomas Reis

Iggy Peck l’architecte

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 20:48

Iggy-peck

Je dois vous dire une chose. J’ai eu un véritable coup de foudre pour Iggy Peck l’architecte. Pas un petit. Un énorme. Dès la première aventure du jeune Iggy. Celui-ci, âgé d’à peine deux ans, aime déjà les hauteurs et on ne risque pas trop de voir s’amuser au sol sauf s’il est en aux assises de ses structures. Son premier gratte-ciel : une tour faite de couches…

Suivront des églises faites avec des pommes, une arche de crêpes et un château à base se craies. C’est vous dire si Iggy n’a qu’une idée en tête! Mais c’est sans compter sur la sévère Lila Garatoi. Elle a une peur bleue de tout ce qui est en hauteur depuis qu’à l’occasion d’une visite scolaire, on l’a oubliée dans un des gratte-ciel de la ville et qu’elle est restée bloquée dans un ascenseur pendant deux jours avec les acrobates et les clowns d’un cirque français.

Donc, pas question qu’Iggy fasse autre chose que lire et compter… Pénible pour celui qui rêve de construire des châteaux. Mais la vie est pleine de surprises, comme nous le constaterons. Iggy aura l’occasion de prouver à Lila Garatoi que ses talents d’architecte en herbe doivent être cultivés.

Je dois vous le die à nouveau. J’ai eu un véritable coup de foudre pour Iggy Peck l’architecte. De plus, les illustrations de David Roberts apportent de la fantaisie supplémentaire au texte déjà ludique d’Andrea Beaty. Ce qui en fait un album tout simplement irrésistible.

iggy peck

Ce que mots vous inspirent 1112

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

FAVELLI (Andrea)

L’utopie est simplement ce qui n’a pas encore été essayé. (Théodore Monod)

*toile d’Andrea Favelli