Lali

17 février 2013

Ciels sans nombre 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Interrogations

À petits pas peu à peu
l’écart se réduirait-il
entre les actes et les mots

Peu à peu seraient-ils décapés
les trop longs mensonges
peut-être détruits par le temps

Les mots quasi immobiles
varieraient-ils moins vite que nous
emportés au gré des vents

Plus tard les mots ne seraient pas plus justes
mais enfin nous-mêmes fidèles
leur serions plus adéquats

Pierre Étienne, Ciels sans nombre

*choix de la lectrice de Richard Jack

Un dimanche romantique 10

Le Modern Mandolin Quartet interprétant l’Intermezzo en la, op. 118, no 2 de Brahms.

*toile d’Henrick Martensz Sorgh

Un dimanche romantique 9

Philip Aaberg interprétant le duo des Chansons sans paroles, op.38 no 6 de Mendelssohn.

*toile de Gerard ter Borch

Un dimanche romantique 8

Richard Schönberg interprétant le Prélude en do mineur, op.28 no.20 de Chopin.

*toile d’Erwin Eichinger

Un dimanche romantique 7

Liz Story interprétant la Mazurka, op.17 no 4 de Chopin.

*toile de Cesare Augusto Detti

Un dimanche romantique 6

Le Turtle Island String Quartet interprétant le nocturne du String Quartet op. 2 de Borodin.

*toile de David Sani

Un dimanche romantique 5

Barbara Higbie, Philip Aaberg et Daniel Kobialka interprétant le Prélude en mi mineur, op.28 no 4 de Chopin.

*toile de John Seymour Lucas

En vos mots 306

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

Alors que je viens tout juste de valider les commentaires déposés sur la toile de la semaine dernière — que je vous invite à lire sans attendre —, la lectrice de ce dimanche, née de l’imagination de l’illustrateur Robert Carter, a reçu une lettre fort étonnante. Si étonnante qu’elle a eu envie de vous la lire afin que vous puissiez la raconter en vos mots ici même.

Vous avez donc une semaine devant vous pour nous nous livrer le temps d’un poème ou d’une nouvelle ce qu’évoque pour vous cette scène puisque c’est dans sept jours que seront validés les commentaires emmagasinés au fil de la semaine et pas avant.

D’ici là, bon dimanche et bonne semaine à tous!

Un dimanche romantique 4

Paul McCandless interprétant Chansons sans paroles, op.19 no 2 de Mendelssohn.

*toile d’Edmund Blair Leighton

Un dimanche romantique 3

Steve Erquiaga interprétant le Nocturne en mi mineur, op.72 no 1 de Frédéric Chopin.

*toile d’Albert Edelfelt

Page suivante »