Lali

7 février 2013

Les vers de Paule 2

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Les astres marchent dans la nuit
seule la lune entend leurs pas
dans son sommeil
au-dessus de la noirceur de l’eau

les épines des étoiles ne sont pas visibles
mais comme les roses elles en ont
les étoiles sont les fleurs de la nuit
et n’aiment pas être touchées

Paule Doyon, Par la fenêtre, je l’aperçois, elle attend…

*choix de la lectrice de Peter Franklin

De câlin en câlin

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:13

Sitôt qu’un câlin est donné, il est bien difficile de le ravoir. C’est ce que raconte Nick Bland dans cet album destiné aux 3 à 6 ans, lequel met en scène Lucie qui demande un câlin à sa maman puis le donne à un autre membre de sa famille, avant d’en recevoir un autre et ainsi de suite. Jolie idée, qui le serait davantage s’il n’y avait cette idée qu’il faut toujours demander un câlin, voire même supplier la personne de qui on en voudrait un, pour obtenir le moindre petit câlin de rien du tout.

« Voler » un câlin me semble beaucoup moins agréable que le recevoir spontanément. Bien montrer qu’on dérange ceux de qui on veut un câlin enlève à mon avis toute la saveur à celui-ci. Dommage. L’idée du câlin qui se transporte et se passe de l’un à l’autre était jolie.

Ce que mots vous inspirent 856

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

Écrire est une action grave, et qui ne laisse pas indemne celui qui la pratique. Une fois engagé dans cette voie, il n’est pas de retour en arrière qui soit possible. (Claude Edmonde Magny)

*toile de Leonard Campbell Taylor