Lali

30 avril 2012

Voix de la Méditerranée 10

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

Papier

Je suis guéri de la poésie
Je n’ai plus mal
Hormis ma crainte pour une nation inquiète
Mais une chose simple me trouble :
Le vers de poésie est dans la potence
Je suis allé à maintes reprises à la tombe
Mais ils m’ont chassé…
Et seul le papier m’a supporté.

Mohammed al-Sghaier Ouled Ahmed
(dans Les poètes de la Méditerranée)

*choix de la lectrice de Yolanda Hortal Barturen

Pétronille et sa barbouillette

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:41

J’ai eu un véritable coup de foudre pour le tout nouvel album de Michèle Marineau intitulé Barbouilette, lequel a été illustré de main de maître par Manon Gauthier.

Mais. Car il y a un mais. C’est hélas un album qui va avoir de la difficulté à vivre hors Québec même si Pétronille la têtue est amusante dans sa volonté de ne pas dire le mot débarbouillette mais plutôt barbouillette. Si bien que tout se barbouille chaque fois qu’elle dit barbouillette. Les pièces de la maison, les vêtements, le mobilier, la peau et même le chien. Si bien qu’on ne trouve plus rien!

Mais comment faire dire débarbouillette à Pétronille? C’est ce que propose cet album ludique autour de la langue qui, j’en suis convaincue, saura faire le délice de tous.

Maintenant, dites-moi. Pourquoi les Européens en sont-ils restés au gant de toilette alors que nous sommes depuis longtemps passés à la débarbouillette?

Jaune bruxellois

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 15:13

Avant de quitter Bruxelles pour son appartement en Algarve, Armando m’a fait parvenir un peu de jaune bruxellois. Un bien joli jaune. Pour me faire patienter, a-t-il ajouté. Il m’a en effet promis du rouge. Affaire à suivre, donc.

Ciel, ou plutôt ciels!

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 10:07

Je ne me lasse ni de les admirer ni de les photographier.

Ce que mots vous inspirent 655

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

L’apparence requiert art et finesse; la vérité, calme et simplicité. (Emmanuel Kant)

*toile de Victor Prouvé