Lali

7 octobre 2011

Quelques vers signés Jacqmin 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

C’est un recueil du poète belge François Jacqmin que la lectrice peinte par Alexander Bogdanov a choisi à votre intention. Un recueil intitulé Saisons, paru une première fois en 1979 et réédité en 1988 dans la collection Espace Nord chez Labor. Un recueil dont elle a tiré ces vers pour vous :

La pudeur du ciel est intense.

Elle exprime l’altitude avec
une perfection inoubliable et
sans doute dangereuse.

Cette immense réserve dissimule
le bleu d’une lame.

Blanchie

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 20:20

Blanchie. La narratrice l’est-elle vraiment alors que nous lisons les dernières lignes de ce récit en vers signé Brigitte Haentjens? L’auteure, connue surtout pour ses mises en scène, malgré son très beau recueil de poèmes D’éclats de peines, publié il y a 20 ans, signe ici un récit où le chagrin est le personne principal. Ou donne-t-il l’impression de l’être puisqu’il sert de moteur au récit lui-même, qui relate l’état de perdition dans lequel se trouve la narratrice, photographe, après la mort accidentelle de son frère. Un frère qui était son double, son tout, son modèle. Elle n’a d’ailleurs jamais photographié personne d’autre que lui.

À l’heure où s’ouvre le livre, elle va d’errance en errance, se cherchant, se perdant, désorientée, incapable de retrouver ses balises, s’abrutissant dans des relations destructrices, abandonnant ce qu’elle est au profit des autres qui l’utilisent. Mais la douleur est si forte que cela lui permet d’oublier. Le manque, la douleur, le désespoir. Plus rien ne sera pareil. Elle est morte aussi, dans sa tête, même si son corps a survécu.

Blanchie. Le sera-t-elle un jour? Peut-on vivre en absence de soi-même?

Voilà un magnifique récit, avec quelque chose de théâtral — le contraire aurait été étonnant — mettant en scène le chagrin, le chagrin plus fort que tout, celui qui déboussole et dont on ne revient pas toujours. Un récit superbement écrit et ponctué par des photos signées Antonio Barsetti.

Faites comme moi!

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 14:13

Souriez!

Roses d’automne

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 10:09

Vous permettez que je les offre à Flairjoy?

Ce que mots vous inspirent 509

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

L’indifférence est le sommeil de l’âme. (Charles-Simon Favard)

*toile de Martin Salvador