Lali

4 août 2011

Quelques pétales d’amour 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

melotti-enrica-5.jpg

Je pleure ton absence

Dans l’obscurité de ma nuit
Tu es mon ciel bleu
Si au premier regard
Ton cœur fond en larmes
Détourne ton visage
Transporte ailleurs ton cœur
Comble-le avec des ombres
Sois humble
Pour mériter ce qui est grand
Ô mon bien-aimé
Dans le vent
En cette longue nuit
Je pleure ton absence

Kim Cho-hyé, Cent pétales d’amour

*choix de la lectrice d’Enrica Melotti

J’aurais tant voulu recommander ce livre, mais…

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:25

zero-le-monde.gif

J’avais tellement aimé Femme vacante et L’écharde du silence de Frédérique Martin que je m’attendais à quelque chose d’extraordinaire quand j’ai ouvert Zéro, le monde, son roman destiné aux adolescents. Oui, la barre était haute. Et si l’histoire que Frédérique Martin relate ici se tient, elle a, pour la Québécoise que je suis, un grave défaut. Le roman est absolument et totalement français et pas du tout universel.

À vrai dire, l’ancienne libraire que je suis ne pourrait conseiller ce livre — que j’ai tout de même aimé, parce que l’auteure a le sens du rythme et des personnages — à qui vit chez nous. La langue utilisée ici, autant dans la narration que dans les dialogues, n’est pas exportable. Les jeunes d’ici ne s’y retrouvaient pas et buteraient sur des mots qui semblent évident à un ado de l’Hexagone. Des mots comme pétoche et glandu; des expressions comme avoir la haine et jouer les marioles ne font pas partie du vocabulaire de la jeunesse québécoise.

Du coup, alors que je m’attachais à Dominic et à son univers, que je le voyais craquer pour une fille de sa classe et que je suivais ses aventures, mon intérêt s’émoussait à cause de la langue. Dommage. J’aurais tant voulu aimer et recommander ce livre.

Les illustrations de Byron

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 15:19

eggenschwiler-byron-1.jpg

eggenschwiler-byron-2.jpg

Il habite Calgary, en Alberta, et il collabore à nombre de magazines en tant qu’illustrateur. Son nom? Byron Eggenschwiler. Pour faire sa connaissance, il suffit de cliquer ici.

D’autres beautés du jardin botanique

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 10:45

img_0235.JPG

img_0574.JPG

Celles-ci photographiées par Armando en août 2007 lors de ses vacances au Québec.

Ce que mots vous inspirent 463

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

bayo-jorge-2.jpg

Le rêve, c’est le luxe de la pensée. (Jules Renard)

*toile de Jorge Bayo