Lali

9 July 2011

L’inconcevable 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

rau-emil-3.jpg

Où va

où va l’eau de la mer
après les longues disputes
de la vague et du vent,
ke face à face avec la troupe blanche et grise
des météores et le coup bleu
du ciel où va la mer
après le sel et la nuit des grands fonds
si lourde que rien n’y descend,
pas même la mort aux mâchoires d’argent

où va l’eau simple
quand elle nie la mer
et le paquet des origines

elle se fait fontaine
au point aveugle du large
telle qu’on ne l’a jamais vue

fontaine et cicatrice
de la peine infinie.

André Brochu, L’inconcevable

*choix de la lectrice d’Emil Rau

Vous tomberez des nues!

tombe-des-nues.jpg

Si, comme Sébastien, 16 ans, l’aventure ne vous fait pas peur, surtout quand il s’agit de gagner quelques sous afin de rembourser la somme due au petit caïd du quartier, Tombé des nues est le livre qu’il vous faut. Vous irez de rebondissement en rebondissement. Vous tomberez des nues, quoi. Tout ça parce que Sébastien a accepté d’aller chercher un colis pour un ami de son père et a voulu faire d’une pierre deux coups en s’arrêtant à la piscine afin de draguer une nana qu’il a dans le collimateur depuis un moment et qui est supposée s’y trouver. Or, le paquet, qu’on a accepté de déposer dans le bureau du directeur de la piscine durant la petite heure que vont durer les manœuvres d’approche et de séduction de l’adolescent, va se retrouvé derrière une porte fermée à clé. Le reste de ce roman enlevant (et avouons-le, abracadabrant) sera le prétexte à des situations plus rocambolesques les unes que les autres alors que le héros fera face à un molosse, s’enfuira du poste de police et sera poursuivi par des méchants dans un centre commercial après leur avoir piqué la boîte qu’eux-mêmes avaient dérobée.

La tête vous tourne? Pas autant que celle de Sébastien qui ne sait plus où donner de la sienne, emporté malgré lui dans une histoire qui n’a plus rien à voir avec la récupération d’un colis… Je ne vous livrerai pas un mot de l’issue. Je vous dirai simplement qu’elle est étonnante et que l’écrivain belge Patrick Delperdange, à qui on a décerné en 2005 le Prix Rossel et le Prix Rossel des jeunes pour son roman Chants des gorges, sait nous tenir en haleine. Et pas qu’un peu! Si donc, l’aventure vous intéresse, vous savez ce qu’il vous reste à faire!

Lu dans le cadre du Challenge « Littérature belge ».

challenge.gif

Le banc des amoureux

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 16:58

photo-670_jb.jpg

photo-672_jb.jpg

photo-673_jb.jpg

photo-676_jb.jpg

C’est au Jardin botanique de Montréal que se trouve le Banc des amoureux qui fit scandale lors de son installation en 1979 à Toronto, petite histoire qui vous est racontée ici.

Chez Dali

Filed under: Vos traces — Lali @ 14:54

s5000660.jpg

s5000630.jpg

s5000631-2.jpg

s5000632.jpg

s5000638.jpg

s5000640.jpg

À Figueres, plus précisément, afin d’y découvrir son théâtre-musée, une visite préparée par Lou.

Envie d’une promenade?

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 11:38

photo-218_coccinelle.jpg

J’ai toujours eu envie d’en faire une dans une vieille Coccinelle… Pas vous?

L’étang aux nénuphars et ses canards

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 9:26

photo-462_jb.jpg

photo-469_jb.jpg

photo-473_jb.jpg

photo-475_jb.jpg

photo-482_jb.jpg

photo-484_jb.jpg

photo-486_jb.jpg

photo-491_jb.jpg

photo-492_jb.jpg

photo-493_jb.jpg

photo-496_jb.jpg

photo-500_jb.jpg

photo-504_jb.jpg

photo-505_jb.jpg

photo-512_jb.jpg

Un des étangs du Jardin botanique de Montréal où il fait bon s’arrêter…

Les roses du jardin botanique 5

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 6:00

photo-327_jb.jpg

photo-299_jb.jpg

photo-298_jb.jpg

D’autres spécimens… Et c’est loin d’être fini!