Lali

15 mai 2011

Pour les yeux d’une gitane 8

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

ferrier-gabriel-2.jpg

À corps perdu

Au bout des sentiers
Sous le soleil tournesol
La gitane s’emmêle au lierre
Et le désir à fleur de peau
Donne des frénésies

Herbe de voyance
Et chair de poule
À perte d’âme
Éperdument

Quand la brise d’été
Est un prétexte de plus
Pour l’enchevêtrement

Lucien Francoeur, Clo la gitane

*choix de la lectrice de Gabriel Ferrier

Le français maltraité 24

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

dwight-mabel.jpg

État d’âme s’est fait synonyme d’hésitation sur le devoir, difficulté de conduite, scrupule, cas de conscience : « Tout notre groupe votera sans aucun état d’âme», « Il n’y a entre nous pas le moindre état d’âme », « Soyez sûr que, le jour venu, nous irons tous défendre l’action de nos leaders sans l’ombre d’un état d’âme ». On veut dire simplement que tout le monde, en conscience, est d’accord, que nul n’est en suspens en raison de principes.
C’est appauvrir les états d’âme.

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Mabel Dwight

Le français maltraité 23

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

dalessio-ciro-1.jpg

Quand il sera bien établi que l’on va « à Le Lavandou », « à Le Puy », « à Le Caire », on ne sera plus très loin d’aller « à le bureau »,
« à le lycée », « à les îles Sous-le-Vent », et, si l’on habite un peu loin, ce sera « à le diable Vauvert ».
Par pitié, contractez!

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Ciro D’Alessio

Le français maltraité 22

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

croegaert-georges-5.jpg

« S’asseoir sur ça », « s’attarder sur ça », « se prononcer sur ça »,
« conclure sur ça »… Avez-vous remarqué combien « sur ça » progresse, combien « là-dessus » recule?
Hier encore, on disait : « Je veux vous rassurer là-dessus. » La même pensée en style du jour : « J’ai envie quelque part de vous sécuriser sur ça. »

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Georges Croegaert

Le français maltraité 21

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

cope-charles-west-9.jpg

Ce qui est notoire est connu, bien connu. un afit notoire a de grandes chances d’être connu de vous; un écrivain notoire, il se peut fort que vous en ayez lu un livre.
Les choses notables sont importantes, considérables, dignes d’être remarquées, graves, faites pour retenir l’attention, elles méritent qu’on en parle…
Le notable devient notoire quand on le clame et le répète.

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Charles West Cope

Le français maltraité 20

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

borghese-franz.jpg

La première fois que j’entendis parler de l’« ostentation » du saint suaire, je crus avoir mal ouï. Mais il y eut une deuxième fois, une troisième… Hélas!
L’ostentation, c’est l’étalage fâcheux de ce qu’on pense avoir de mieux que les autres. On fait ostentation de voiture neuve, de beaux vêtements, de biens au soleil. Montrer les humbles restes d’une grandeur infinie qui se voulut petite, en un mot, l’ostension, c’est très loin de l’ostentation.

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Franz Borghese

Le français maltraité 19

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

bloom-micah-2.jpg

Ne dites plus jamais « dire », ce serait primitif. « Énoncez »,
« témoignez », « faites part », « faites passer le message », le bien-dire faisant préférer le long au court, le compliqué au simple, l’impropre au propre. Délayez, jargonnez, s’il me faut parler net, s’il me faut « m’exprimer en toute transparence »!

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Micah Bloom

Le français maltraité 18

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

apple-linda-10.jpg

Un Napoléon pouvait dire, au pire moment de la bataille, devant ses généraux inquiets : « J’ai tout prévu!» Les vainqueurs d’aujourd’hui, en se frottant les mains, se félicitent d’avoir « anticipé l’intégralité du spectre des cas de figure ». Quant au vieux
« Gouverner, c’est prévoir », il se traduit, bien entendu, par « Gérer, c’est anticiper ».

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Linda Apple

Le français maltraité 17

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

aghamian-karen.jpg

Initier, c’est instruire d’un secret.
Le verbe anglais to initiate a débarqué sous la forme du néofrançais
« initier une action », « initier un procès », « initier un combat »,
« initier une démarche »…
On se rappelle à peine les temps où le français possédait « intenter » et « entreprendre ».

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Karen Aghamyan

Le français maltraité 16

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 15:01

thomson-ron-6.jpg

Dans le parler nouveau que cette fin de siècle a formé, j’admire la part qu’ont prise « sympa » et « convivial ».
C’est « convivial », « sympa » ou rien… Il y a « cool », que j’oubliais. C’est ainsi que l’on pourra dire : « J’ai passé de très cool vacances avec des gens supersympa sur un site hyperconvivial. »

Pierre Bénard, C’est la cata!

*toile de Ron Thomson

Page suivante »