Lali

12 mai 2011

Pour les yeux d’une gitane 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

courtois-gustave-claude-etienne.jpg

Dans le décor

Une gitane assoupie indolemment
Dans une verdine près de l’étang

Un écrivain wethérien
L’air de rien du tout
Sur le bout de la langue
Lui récite des refrains
Au creux des reins

C’est un air païen connu
Un rituel de ferveur profane

Au moins une chanson
Sur toutes les lèvres

Lucien Francoeur, Clo la gitane

*choix de la lectrice de Gustave Claude Étienne Courtois

Mandarine et Kiwi, pour titiller les papilles

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:40

madarine-pain.jpg

Alors que nous étions adolescentes, que nous habitions à quelques rues l’une de l’autre, que nous rentrions souvent par le même autobus du collège où nous faisions nos études secondaires, pas plus Laïla Héloua que moi n’imaginions que l’une comme l’autre écririons un jour des livres pour la jeunesse. Enfin, je crois.

Et pourtant. J’ai publié deux romans pour les jeunes en 1997. Et pourtant, elle en a publié en cinq ans. C’est d’ailleurs au moyen du premier album de sa série Mandarine et Kiwi, destinée aux lecteurs débutants, joliment illustrée par Nathalie Lapierre et publiée chez Bayard Canada dans la collection Le raton laveur, que j’ai fait la connaissance des ses personnages qui reviennent de livre en livre.

Le pain de grand-père est une histoire qui se lit facilement tout en permettant aux enfants d’apprendre comment se fait le pain alors qu’ils sont en visite chez leur grand-père boulanger. Une recette de pain nous est donnée en fin de livre ainsi qu’un aperçu de la farine, du grain à l’assiette, ce qui ajoute à l’album qui est déjà une réussite.

L’auteure, qui a étudié en communication et en linguistique, a eu la piqûre pour la gastronomie lors d’un de ses mandats à titre d’organisatrice d’événements. Pas étonnant, donc, que ses héros se familiarisent avec un mets différent dans chacun des albums. D’ailleurs, pour bien vous piquer à mon tour, je vous confie un secret : il y en a sur les crêpes au sirop d’érable.

Portes arlésiennes

Filed under: Vos traces — Lali @ 16:21

motif-fleurs.JPG

motif-olives.JPG

motifs-femme-et-liserons.JPG

Sachant que les portes inspirent beaucoup Armando, Lou a voulu lui en rapporter quelques-unes d’Arles. Mais comme elles n’entraient pas sans sa petite voiture, elle s’est contentée de les prendre en photo. Ainsi, nous en profitons tous!

Le comte veille sur ses lectures

Filed under: Scènes livresques,Signé Armando,Vos traces — Lali @ 12:05

000-lali-2011-04-13-0243.jpg

Le comte Barthélémy de Theux de Meylandt, pour tout vous dire. Mais l’a-t-elle même remarqué ou seul Armando, à qui on dit cette photo, a été a même de noter ce détail?

Jonquilles montréalaises

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 9:48

photo-398_jonquilles.jpg

photo-396_jonquilles.jpg

photo-392_jonquilles.jpg

photo-391_jonquilles.jpg

photo-400_jonquilles.jpg

photo-406_jonquilles.jpg

Ça y est, les voilà enfin!!!

Ce que mots vous inspirent 403

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

ong-diana-1.gif

Ne jamais juger un livre d’après son film. (J. W. Eagan)

*toile de Diana Ong