Lali

17 avril 2011

Parlez-vous wallon? 15

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 14:01

lawrence-jacob-2.jpg

A nonante ans, i d’mandr’ra co èyu-ce qu’on danse, à nonante ans, il demandera encore où on danse, dit-on à Charleroi à propos d’un vieillard qui est encore très vert.

Guy Fontaine. Le wallon sans interdits

*toile de Jacob Lawrence

Parlez-vous wallon? 14

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 13:01

kravetz-jacques.jpg

Èl kevau du corbillard li a fait n’crougnète, le cheval du corbillard lui a fait un clin d’œil, dit-on à Dour de quelqu’un qui ne vivra plus longtemps.

Guy Fontaine, Le wallon sans interdits

*toile de Jacques Kravetz

Parlez-vous wallon? 13

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 12:01

granizo-pablo-2.jpg

Il è-st-arivé comme un pû tcheû din l’farine yê qui s’cwèt moûni, il est arrivé comme un pou dans la farine et qui se croit meunier, dit-on à Nivelles à propos d’un parvenu, d’un vaniteux personnage.

Guy Fontaine, Le wallon sans interdits

*toile de Pablo Granizo

Parlez-vous wallon? 12

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 11:01

gonzalez-sainz-emilio-2.jpg

I vaut mieus yèsse sô qu’sot, ça n’dûre nén si longtins, il vaut mieux être saoul que sot, ça ne dure pas si longtemps, affirme-t-on à Charleroi.

Guy Fontaine, Le wallon sans interdits

*toile d’Emilio Gonzalez Sainz

Parlez-vous wallon? 11

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 10:01

gardner-fred-2.jpg

Il a on-ouy qui waîte après Dinant et l’ôte su Nameur, il a un œil qui regarde Dinant et l’autre Namur, dit-on à Charleroi de quelqu’un qui louche.

Guy Fontaine, Le wallon de poche

*toile de Fred Gardner

Parlez-vous wallon? 10

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 9:01

gallo-pablo-2.JPG

Li tram qui l’a pètè n’a nén co stî r’mètu su sès râyes, le tram qui l’a heurté n’a pas encore été remis sur ses rails, dit-on à Charleroi à propos d’un individu qui est complètement fou.

Guy Fontaine, Le wallon de poche

*toile de Pablo Gallo

Parlez-vous wallon? 9

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:01

dejuinne-francois-louis.jpg

Èlle a r’mètu s’keûr au boutique, elle a remis son cœur au magasin, dit-on à Namur au sujet d’une femme qui attend qu’un nouveau parti se présente.

Guy Fontaine, Le wallon de poche

*toile de François-Louis Dejuinne

En vos mots 210

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

phillips-coles-3.jpg

C’est par une illustration de Coles Phillips que nous entamons cette cinquième année de rendez-vous dominicaux qu’est la catégorie En vos mots. Une illustration dans laquelle je me retrouve un peu puisque chaque fois que je m’adonne à l’époussetage je finis par m’installer par terre avec des livres redécouverts au hasard des tablettes, chiffon à la main. Et tant pis pour le ménage!

En nous souhaitant une année envosmotesque aussi variée, aussi riche que ces quatre ans que nous venons de passer ensemble et en espérant que la toile de ce dimanche donnera envie d’écrire aux fidèles (qui se reconnaîtront), à ceux qui reviennent après un moment et que nous sommes ravis de retrouver (je pense à Barbara) et à deux nouveaux envosmotistes, Claire et Graphène, à qui je souhaite chaudement la bienvenue.

Pour le moment, je vous souhaite un bon dimanche!

Parlez-vous wallon? 8

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 7:01

de-andreis-alex-1.jpg

I dit todi åmen a tot, il dit toujours amen à tout, ce qui signifie à Liège qu’il est toujours d’accord avec celui qui parle.

Guy Fontaine, Le wallon sans interdits

*toile d’Alex de Andreis

Parlez-vous wallon? 7

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:01

burnak-elbridge.jpg

Fé toutes lès tchapèles, faire toutes les chapelles, dit-on à Charleroi à la place d’aller d’un bistrot à l’autre.

Guy Fontaine, Le wallon de poche

*toile d’Elbridge Burbank

« Page précédentePage suivante »