Lali

17 février 2011

Les vers d’Anna 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

stuart-gilbert-7.jpg

Je n’ai pas écrit par raison

Je n’ai pas écrit par raison,
Ni pour fuir un destin obscur,
Mais pour séduire les saisons
Et plaire à l’ineffable azur,

Et pour posséder chaque jour,
Sans défaillance, sans remords,
Et jusqu’au moment de la mort,

Des droits infinies dans l’amour…

Anna de Noailles, Poème de l’amour, in Anna de Noailles (Seghers)

*choix de la lectrice de Gilbert Stuart

Le discours de George VI

Filed under: Sur grand écran ou sur scène — Lali @ 20:13

dr5.jpg

Le film Le discours du roi (The King’s Speech) mettant en vedette Colin Firth dans le rôle du roi George VI a déjà tellement fait parler de lui qu’il est presque inutile de le résumer. Je ne le ferai donc pas, vous invitant plutôt à jeter un œil sur la bande-annonce si d’aventure l’information n’est pas arrivée jusqu’à vous.

Du roi George VI, je sais si peu. Sinon que lorsqu’il est venu en visite au Canada en 1939 avant la déclaration de la guerre, ma mère était sur les épaules de mon grand-père pour ne rien rater du carrosse royal et de ses occupants. Et qu’il était le frère du duc de Windsor dont mon grand-père conservait un souvenir impérissable parce qu’il avait visité incognito les troupes canadiennes lors de la Première guerre mondiale et qu’il avait eu un bon mot pour chacun de ces engagés qui avait franchi l’Atlantique au nom de la couronne britannique. Si peu. Pratiquement rien.

Et grâce au film réalisé par Tom Hopper, c’est l’homme et non pas uniquement le roi que j’ai découvert, ou du moins un pan de son existence. Avec bonheur. Car il s’agit là d’un beau film, plein de tendresse, mettant en vedette un homme qui a rendez-vous avec son destin, c’est-à-dire l’Histoire, malgré un handicap important pour le rôle qu’il doit tenir. Oui, un beau film, qui fait sourire et parfois même verser quelques larmes.

Mon seul regret : ne pas l’avoir vu en version originale. En effet, j’ai raté l’accent australien du professeur du roi. Mais j’ai passé un très agréable moment. Et je salue bien bas Colin Firth : il est fabuleux dans le rôle de George VI.

Rue Union, un soir d’hiver

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 18:10

photo-268_rue_union.jpg

Ils veillent sur les passants…

La bibliothèque d’Arvieux

Filed under: Scènes livresques,Signé Chantal — Lali @ 14:26

p1530993.JPG

p1530995.JPG

p1540038.JPG

La bibliothèque d’Arvieux, dans le Queyras, est aussi appelée la Maison du Parc. Un lieu de rêve déniché par Chantal lors de ses récentes vacances, lequel a tout pour plaire à des gens qu’elle porte dans son cœur : un cadran solaire, du bleu et des nuages, et des livres…

Ah! si j’étais à Bruxelles…

Filed under: Scènes livresques,Signé Armando,Vos traces — Lali @ 10:20

lali-foire-du-livre-img_0013.jpg

Voilà où je me précipiterais aujourd’hui… Armando, à qui on doit cette photo, ira-t-il y faire un tour?

Ce que mots vous inspirent 343

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

aponte-wood-esmeralda.jpg

Douter, ce n’est pas, comme je croyais, s’installer dans l’incertitude; c’est nourrir, l’une après l’autre, deux certitudes contradictoires. (Robert Merle)

*toile d’Esmeralda Aponte Wood