Lali

11 février 2011

Avec Keats 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

tenre-charles-henry.jpg

Lorsque me vient la peur de pouvoir cesser d’être
Avant que ma plume ait glané mon futile cerveau,
Avant qu’en haute pile les livres, imprimés,
Enserrent, greniers pleins, la récolte bien mûre;
Lorsque sur la face étoilée de la nuit j’aperçois
Les immenses symboles nuageux d’une grande épopée,
Et pense que peut-être je ne vivrai pas assez
Pour en tracer les ombres de la main magique du hasard;
Et puis lorsque je sens, belle créature d’une heure,
Que sur toi mon regard ne se posera plus jamais,
Que jamais plus je ne goûterai au pouvoir féérique
De l’amour sans souci; alors sur le rivage
Du vaste monde, seul je demeure et songe
Le temps qu’Amour et Gloire s’abîment au néant.

John Keats, Seul dans la splendeur

*choix de la lectrice de Charles-Henry Tenré

Un superbe album sur l’intolérance

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:36

indesirables.jpg

Il n’y a rien de pire au monde que les intolérants. C’est ce que nous apprenons à la lecture de ce très bel album signé Paule Brière, illustré par le pionnier de l’illustration jeunesse au Québec, c’est-à-dire Philippe Béha.

Oui, disais-je, rien de pire que les intolérants, lesquels sont ici personnifiés par un roi et une reine ayant décidé de n’avoir que des sujets parfaits et pour cela de faire emprisonner tous les indésirables, comme les archipipiques, les yakabeurkset autres xénobtus. Ce qui fait beaucoup de monde.

Heureusement, l’album se termine par un formidable coup de théâtre. Les indésirables, récipiendaire du Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal en 2007, est un album qui devrait faire partie de toute bonne bibliothèque jeunesse.

La librairie fréquentée par Sherlock Holmes

Filed under: Vos traces — Lali @ 14:19

dsc07475.jpg

Elle n’est pas à Londres, mais à Strasbourg pour les besoins d’un tournage que Blogosth nous a livré en images en deux temps (le premier reportage, puis le deuxième). Et bien entendu, elle devait figurer au pays de Lali, c’est pourquoi cette photo m’a été adressée et que je la partage avec vous avec plaisir.

Élémentaire, mes chers amis!

Mais qui suivait-elle ainsi?

Filed under: Vos traces — Lali @ 11:54

tz5-20110130-48_l.jpg

C’est la question qui m’est venue en tête quand Denise m’a envoyé cette photo, elle qui nous a habitué aux canards et aux oiseaux… Visiblement, elle chasse désormais les bêtes sans ailes ou est-ce que je me trompe?

Ce que mots vous inspirent 339

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

de-zurbaran-francisco-2.jpg

Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. [Henri Cartier-Bresson]

*toile de Francisco de Zurbaran