Lali

24 janvier 2011

Les murs clairs 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

celesti-andrea.jpg

saisir les vols d’oiseaux
comme un fruit de clarté

trop du bleu des heures
je n’ai plus l’usage de l’enfance
qui peint l’espace entre mes bras
vastes et lents

sous des blessures épuisées
le ciel est un rétrécissement de la peau

Martine Audet, Les murs clairs

*choix de la lectrice d’Andrea Celesti

La Senora

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 19:56

senora.jpg

Née à Lisbonne au sein d’une famille marrane, Gracia Nasi (connue aussi sous le nom de Beatriz de Luna, son nom chrétien), est toujours aujourd’hui une des figures importantes de l’histoire des Juifs. Issue d’une famille aragonaise qui avait fui l’Espagne au début de l’Inquisition, celle qui est connue sous le nom de la Senora épousa le banquier Francisco Mendes qui possédait une des plus importantes banques du continent européen et à qui toutes les cours étaient redevables.

L’histoire de la Senora, c’est celle d’un siècle où guerres de religions sévissent de l’Occident à l’Orient en passant par Anvers, Ferrare, Venise et Istanbul. Et elle, la richissime banquière, veuve très jeune, dédiera sa vie à sauver ses frères juifs souvent contraints à la conversion en utilisant sa fortune et tout le pouvoir qui en découle, avec à ses côtés son neveu Joseph Nasi, connu aussi sous le nom de João Miquez, qui devint duc de Naxos et inspira Le Juif de Malte à Christopher Marlowe et Le marchand de Venise à William Shakespeare.

Une vie digne d’un roman avec ses intrigues, ses personnages, de Charles Quint à Catherine de Médicis en passant par Soliman le magnifique, ce qu’a bien compris Catherine Clément lorsqu’elle entendit parler de ce personnage et se mit en quête de la Senora. Ce qui nous donne un roman historique fouillé et passionnant de plus de 400 pages dont on sort avec l’impression d’avoir compris nombre de détails historiques.

À cette vie d’intrigues de toutes sortes, au cœur même de l’Inquisition, s’ajoute une histoire d’amour : celle entre une tante et son neveu, lesquels n’ont que cinq ans d’écart et ont grandi ensemble. Une histoire bien sûr impossible, mais qui fera qu’ils ne pourront qu’être constamment là l’un pour l’autre, ensemble, malgré les vies qu’ils mènent chacun de leur côté. Parce que, comme le disaient les personnages de La femme d’à côté de Truffaut : Ni avec toi ni sans toi.

Un roman bâti à la manière des Contes des mille et une nuits, où celui qui raconte n’est nul autre que le comte de Naxos lui-même et celui qui l’écoute son valet, alors que les derniers jours de Joseph Nasi sont comptés.

Banc écologique

Filed under: Vos traces — Lali @ 15:29

tz5-20110114-11_l.jpg

Si, si, écologique, vous dira Denise qui a pris cette photo. Il est vert!

Papier mâché pour des personnages colorés

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 11:39

claudia-helena-2.jpg

claudia-helena-1.jpg

Quand vous aurez fait le tour de la galerie de Claudia Helena, jeune artiste brésilienne, vous aurez un sourire aux lèvres qui ne vous quittera plus de la journée!

Ce que mots vous inspirent 325

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

bas-herman-1.jpg

La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent. [Pablo Casals]

*toile signée Hernan Bas

Pour vous, des fraises

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:21

brown-william-mason.jpg

Quelle richesse et quelle variété que celle des textes que vous avez déposés sur la toile du 16 janvier! Pour vous remercier tous et accueillir chaleureusement la première participation des Héphémères, je vous ai même déniché des fraises pour accompagner votre lecture. En espérant qu’il y en aura assez pour tous!

*toile de William Mason Brown