Lali

11 janvier 2011

Quelques mots d’amour 13

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

frank-franz-1.jpg

Accords

Ton corps poème de la terre et de l’eau
écriture du désir jamais achevé
alors que la page blanche se consume entre tes doigts

Ton corps
s’il demeure
c’est dans la transparence
au plus clair du jour
avivant la soif des rivières.

Pays tant de fois abordé
terre si souvent ensemencée,
tel est ce corps
plage soyeuse
où la pluie
et le feu
se marient.

Ton corps s’ouvre
que le temps ignore.

Ta nudité
est celle de l’aube :
la rosée
lui rend
grâce.

Ployé, arqué
jusqu’à craquer l’horizon
ton corps
signe son passage
à même
la lumière.

Marie Nizet, Anthologie poétique amoureuse

*choix de la lectrice de Franz Frank

La traversée de Pélagie

Filed under: À livres ouverts,Mes lectures belges — Lali @ 20:57

houdart.jpg

C’est un bien joli roman que nous propose Françoise Houdart avec … Née Pélagie D., publié en 1996. Un roman qui se conjugue souvent au passé alors que Pélagie se raconte à Maximilien le temps d’une traversée entre Ostende et Douvres. Le temps d’un rêve. Celui, pour elle, de voir enfin la mer dont elle collectionne les cartes postales depuis l’enfance.

Une traversée dont elle connait déjà l’issue, car il est des rêves dont on ne revient pas et qui, dès la minute où on accède à eux, ont raison de notre existence.

Un roman tout en finesse, en nuances, qui raconte l’histoire d’une septuagénaire qui a attendu toute sa vie le bon moment et qui n’a jamais fait de vagues alors qu’elle ne rêvait que de celles-ci.

Lu dans le cadre du Challenge « Littérature belge ».

challenge.gif

Le pays de Julia

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 14:31

valeeva-julia-1.jpg

valeeva-julia-2.jpg

Dans le pays de Julia Valeeva, illustratrice d’origine russe, il y a les livres qu’elle a illustrés, il y a des couleurs et il y a même des lectrices!

Anecdotes de réviseure 13

Filed under: Anecdotes de réviseure,Couleurs et textures — Lali @ 10:55

maes-nicolaes-5.jpg

Lequel? ai-je pensé en lisant « sur le champ » dans la phrase que j’étais en train de relire afin de relever les coquilles, les fautes de syntaxe, les accords non faits, les mots manquants et les anglicismes ou néologismes. Le champ de bataille? De patates? Celui « couvert de morts sur qui tombait la nuit »?

Et ne sachant si la personne à qui je destinais ma révision avait le sens de l’humour ou connaissait Hugo, Victor de son prénom, j’ai ajouté les trains d’union manquants. Sans plus.

*toile de Nicolaes Maes

Ce que mots vous inspirent 316

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

abramofsky-israel-2.jpg

Il y a des mots salés, sucrés, aigres, amers. Il en est des durs et de doux, de crus et de cuits. Les mots se mâchent, s’avalent, se crachent, se digèrent. Pourtant les mots ne nourrissent pas leur homme. (Roland Topor)

*toile d’Israel Abramofsky