Lali

10 décembre 2010

Élégie à la reine de cœur 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

trouillebert-paul-desire.jpg

Pas de trace du poète René Lord et de ce qui semble être son unique recueil car Élégie à la reine de cœur, publié en 1972, ne fait plus partie du catalogue de l’éditeur. Ce qui n’a nullement empêché à la lectrice de ce soir, peinte par Paul Désiré Trouillebert de s’y arrêter et de choisir ce texte à votre intention :

nous revoilà au centre de la mer de sable
liquide et translucide
il y a là des guitares et des gitans
qui ondulent des danses
de fête
il y a là des feux de Bengale
des lampes chinoises
des feux de la Saint-Jean
et le monde vit une fiesta solaire

Querelle autour d’un œuf

Filed under: À livres ouverts,Pour petites mains — Lali @ 19:40

lunadino-vieira.gif

J’aime qu’on me raconte des histoires. J’aime quand celles-ci ont en même temps quelque chose de la littérature orale et un ton poétique. Quand elles dessinent des images au milieu des mots que je lis. Je ne pouvais donc qu’aimer ce récit véridique de José Luandino Vieira, auteur né à Lisbonne en 1935, mais ayant vécu presque toute sa vie en Angola puisque ses parents s’y sont installés alors qu’il n’avait que trois ans. Militant et engagé politiquement en faveur de l’indépendance de son pays d’adoption, il a passé nombre d’années en prison puis a été le secrétaire général de l’Union des écrivains angolais, dont il est un des membres fondateurs, pendant 17 ans, alors qu’il publiait romans, nouvelles et contes. Une carrière littéraire couronnée en 1996 par le Prix Camões qu’il a décliné pour des raisons personnelles.

Histoire de l’œuf et de la poule (Extrait de Luuanda, publié en 1963) raconte une querelle, celle qui oppose deux voisines, afin de déterminer à qui appartient l’œuf que la poule de l’une a pondu dans la cour de l’autre. Une bagarre à laquelle tout le monde se mêlera et où chacun des intervenants invités à émettre un avis y ira d’un jugement différent.

Un joli conte plein d’humour qui nous révèle avec finesse les travers des êtres humains.

Un peu de musique pour vous réchauffer

Filed under: Trois petites notes de musique — Lali @ 14:19

gonzalez.jpg

Il est des jours où on a besoin de musique pour contrer le froid et s’envelopper de chaleur. Il est donc temps de glisser dans le lecteur Introducing Ruben Gonzalez et de se laisse envahir par le rythme et les doigts agiles du pianiste cubain à la longue carrière (que certains connaissent parce qu’il a été du deuxième album du Buena Vista Social Club), lequel avait 79 ans au moment de l’enregistrement de cet album dont j’ai extrait pour vous réchauffer Cumbanchero. Effet garanti.

La suggestion du 10 décembre 2010

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

bocchi-amedeo.jpg

Et si je proposais à la lectrice peinte par Amedeo Bocchi la visite de ce fort bel endroit?

Et si on visitait Cordes sur Ciel?

Filed under: Vos traces — Lali @ 10:14

vers-le-haut-du-village.JPG

vers-le-haut-du-village-2.JPG

en-continuant-vers-le-haut.JPG

vers-la-porte.JPG

maison-aux-volets-bleus.JPG

Le temps de parcourir les rues en compagnie de Lou et de visiter le site qui lui est consacré si ces photos ont piqué votre curiosité et que vous voulez en savoir davantage!

Ce que mots vous inspirent 294

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

kounelakis-nikolaos.jpg

Ce qu’il peut être enivrant de se sentir étranger au monde! On a toujours l’impression d’être en voyage. (Gilles Archambault)

*toile de Nikolaos Kounelakis

Tant de minutes, tant d’heures

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 7:18

vera-marlina-2.jpg

Tant de couleurs à raconter, de notes à inventer, de mots à dessiner sur les pages des jours. Et pour cela, tant de minutes, tant d’heures à rêver. Un peu. Juste un peu. Pour que les teintes prennent leur envol, que les arpèges glissent dans le ciel, que les phrases ne m’appartiennent plus.

*toile de Marlina Vera