Lali

16 octobre 2009

Un appel à l’essentiel 15

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

herman-wanda-2.jpg

La lectrice peinte par Wanda Herman n’avait lu que deux poèmes du recueil Le livre de l’ignorance d’Antonio Ramos Rosa quand son regard figé. Et longtemps, elle a murmuré les vers du poète avant de laisser là le livre.

La tenace obstination du temps
qui se défait et se refait
qui n’est pas encore ce qu’il sera
qui est déjà ce qu’il n’avait pas même pensé être
et qui est juste un peu plus que le néant qu’il est

les bas noirs

krigar-andre.jpg

je portais les bas noirs de l’amour
et mes cheveux remontés attendaient tes mains
les minutes s’égrenaient dans ma nuit sans sommeil
peuplée de rêves de nous

je portais les bas noirs de l’amour
et les aiguilles tournaient en attente de nous

(octobre 2009)

*toile d’André Krigar

Un roman aux mille facettes

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 19:43

luis.jpg

Qui aime les histoires, qui aime les mystères, qui aime se laisser emporter par un univers hors du commun trouvera dans La Cour du Nord d’Agustina Bessa Luís un grand plaisir.

Un lieu : Madère. Un personnage mythique disparu de façon étrange : Rosalina. Et une écrivaine qui s’est intéressée à cette histoire, comme tous les personnages qui ont gravité autour de celle qui est au centre du roman. Une histoire que chacun raconte à sa manière en suivant des pistes, justes ou pas. Une histoire qui raconte l’histoire d’une île où des personnages historiques ont séjourné un temps, comme l’impératrice Élisabeth d’Autriche, à qui Rosalina ressemblait, parait-il. Une histoire aux maillons qui se lient, se délient. Une histoire multiple. Un roman fait d’anecdotes et de détails. Un roman où l’île de Madère est aussi un personnage.

La Cour du Nord, c’est le roman d’une véritable conteuse d’histoires. Un roman aux mille facettes, un roman qui fera dire à l’auteure : « La scène, c’est la vie pour peu que nous vivions. » Et quelle scène que celle qu’elle nous offre!

Lectrice suisse, quand c’était encore l’été…

Filed under: Scènes livresques,Vos traces — Lali @ 16:59

tz5-29082009-31.jpg

Alors que l’automne s’est installé, comme il est bon de retourner fin août, sur les pas de Denise, alors qu’on pouvait encore lire dehors dans des tenues légères!

Pommier d’amour, pomme à ne pas croquer

Filed under: Vos traces — Lali @ 14:02

pommier-damour.JPG

C’est dans le sud de la France, et non pas au Brésil dont il est originaire, que ce pommier d’amour prend ses aises. Dans le jardin de Chris, pour tout vous dire. Par contre, je ne sais pas s’il a un lien avec celui d’un jardin devenu célèbre à cause d’une histoire de pomme.

La suggestion du 16 octobre 2009

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

matthews-marie-2.jpg

Et si j’invitais le lecteur peint par Marie Matthews à s’attarder dans cet endroit qui respire la poésie?

Des spécimens examinés de près

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 10:57

img_0111.JPG

img_0248.JPG

Comme il les a examinées de près en août 2007, ces fleurs montréalaises, l’ami Armando. Des spécimens hors du commun?

Tiens, tiens, il y a encore des fleurs!

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 7:57

photo-009b.jpg

photo-012b.jpg

Ne leur dites surtout pas que l’automne est arrivé!

Quelques images des Côtes d’Armor 4

Filed under: Vos traces — Lali @ 7:01

tz5-08092009-031.jpg

tz5-08092009-016.jpg

tz5-08092009-017.jpg

tz5-08092009-053.jpg

tz5-08092009-066.jpg

tz5-08092009-028.jpg

tz5-08092009-051.jpg

tz5-08092009-083.jpg

tz5-08092009-101.jpg

Poursuivons notre promenade en Côtes d’Armor en compagnie de Denise. Une promenade sur la Côte de granite rose, où on croisera le phare de Ploumana’ch.