Lali

10 octobre 2009

Un appel à l’essentiel 9

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

praskac-rick.jpg

La lectrice de Rick Praskac n’a pas été plus loquace que les autres. Elle s’est enfoncée dans le sofa, s’est imprégnée des mots et des images du Livre de l’ignorance d’Antonio Ramos Rosa et elle est repartie dans la nuit en m’indiquant le choix qu’elle avait fait.

L’apparence implique la notion de sphère
rend évidente toute chose communiquée
et réduit l’indéfinissable à la lecture
Mais la vie d’un vivant est inracontable
dans le lieu précaire du tremblement
Personne ne pénètre jusqu’au fond de lui-même
Personne ne pénètre jusqu’au fond de l’autre
Parfois cependant le fond transparaît
car il y a un centre commun
d’ombre et de joie
Et la conscience s’éclaire dans la transparence de l’autre
Nous devenons alors des vagues au rythme de l’abandon
et nous sommes comme un champ nouveau sous une pluie claire
Et ainsi l’autre prolonge la rencontre dans une évidente lucidité

Une interprétation remarquable de Coco

Filed under: Sur grand écran ou sur scène — Lali @ 19:33

cocoavantchanelg.jpg

Film qui raconte une histoire, comme il raconte aussi l’Histoire, une époque, Coco avant Chanel, de la réalisatrice Anne Fontaine, est un film qu’on regarde sans se lasser, même si on a du mal à s’attacher au personnage principal incarné par Audrey Tautou. Non pas que le jeu de l’actrice soit autre chose que juste, terriblement juste, surtout quand on a un peu lu sur Gabrielle Chanel dite Coco. Mais justement, cette froideur qu’on attribuait à celle qui ne serait jamais la femme de personne est exploitée avec une telle maîtrise qu’Audrey Tautou devient pendant 110 minutes Coco, celle qu’on imaginait, celle même qu’on n’imaginait pas, de telle sorte que ce rôle lui collera désormais à la peau.

En fait, tous les protagonistes entourant Audrey Tautou (Benoît Poelvoorde, Marie Gillain, Emmanuelle Devos et Alessandro Nivola, pour ne nommer que ceux-ci) sont tous dirigés de main de maître. Si bien qu’on ne peut que donner une excellente note à la réalisatrice qui a su raconter une histoire, en prenant quelques libertés ici et là, lesquelles on ne lui reprochera pas, puisque le résultat est un film qui a un ton, une couleur, et une héroïne comme il y en a peu.

Coco Chanel était promise à un destin hors du commun. Le voilà désormais raconté en images, en mots, grâce au regard d’une femme admirative devant celle qui allait révolutionner la mode, mais aussi – à sa manière – les femmes.

Les adjointes d’Armando

Filed under: Signé Lali — Lali @ 16:41

photo-074b.jpg

photo-066b.jpg

M’ont-elles raconté des histoires ou est-ce bien vrai? Il paraîtrait que ce sont elles qui assistent Armando dans la préparation de sa toile du dimanche

Folk brésilien dont il ne faut pas se priver

Filed under: Trois petites notes de musique — Lali @ 14:17

machado.jpg

Celso Machado, guitariste, est né au Brésil, mais vit à Vancouver depuis nombre d’années où il enseigne et compose une musique directement inspirée par le folklore brésilien. Des mélodies entraînantes ou plus douces, où voix et guitare se répondent dans une totale harmonie. Ou mélodies qui font se taire la voix au profit d’une guitare qui a des envolées qui font rêver, comme Quarto Viazo (Pièce vide), tirée de son album Jogo da vida (Le jeu de la vie) qui lui a valu en 2008 le prix d’artiste de l’année, catégorie Musique du monde aux Prix de musique folk canadienne, que je vous invite à écouter.

La suggestion du 10 octobre 2009

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

newberger-carolyn.jpg

On peut penser que le lecteur de l’artiste Carolyn Newberger, le manteau déjà enfilé, est prêt à partir. Justement, une promenade montréalaise l’attend ici… et bien d’autres dans le reste du site de ce photographe montréalais.

Chinoiseries au jardin botanique 6

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 10:57

photo-3313.jpg

photo-3317.jpg

photo-3322.jpg

photo-3325.jpg

photo-3327.jpg

Comme toute bonne chose a une fin – paraît-il, c’est aujourd’hui que se termine notre promenade au Jardin de Chine où lanternes, personnages et décors attendent ceux qui ont à cœur de s’émerveiller…

Je prendrais bien leur place!

Filed under: Scènes livresques,Signé Armando,Vos traces — Lali @ 8:23

_-au-jardin-du-luxembourg-limg_0204.jpg

_-au-jardin-du-luxembourg-limg_0181.jpg

Pas vous? Vous n’iriez pas vous aussi vous installer au jardin du Luxembourg pour lire et vous faire prendre en photo par Armando, comme ces lecteurs?

24 heures ou 1440 minutes devant vous

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:00

hogarth-william-2.jpg

Le personnage peint par William Hogarth serait-il en train d’écrire un texte inspiré par la toile de la semaine? Et le lira-t-il à voix haute à celle qui semble attendre ses mots? C’est ce que nous saurons demain à la même heure. C’est donc signe que vous avez encore 24 heures devant vous pour nous raconter l’histoire de la lectrice de dimanche dernier!

Prêts à vous envoler?

Filed under: Vos traces — Lali @ 6:58

tz5-06092009-15-1.jpg

C’est mardi le grand départ. Nous visiterons avec Denise quelques sites des Côtes d’Armor, jour après jour, avec pour guide rien de moins qu’un papillon qu’elle a trouvé sur place!