Lali

28 août 2009

Ombres portées 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

flandrin-hyppolite.jpg

La lectrice peinte par Hyppolite Flandrin est restée songeuse. Visiblement, elle avait été touchée par les mots de Mireille Ruppli-Coursange et de son recueil Les ombres portées de mes chimères. Et surtout ceux-là :

Au creux de la nuit page blanche
pour accueillir les images
et ma tête recluses

Les points dansent en interrogation
d’encre noire idées floues
caracolant le doute
sur un mystérieux manège

Chevaux de bois brûlé
au soleil des chimères
qui tournent inlassables
crinière au vent comme une mer déchaînée

Mais le mouvement d’horloge
soudain hésite
à l’ombre d’une aiguille brisée

Le cadran solaire rêvait d’éternité

pour tout horizon

carmona-lopez-antonio.jpg

je me suis allongée dans ta vie
comme on s’étend sur une plage
pour toute maison tes bras
pour tout ciel ton regard
pour tout horizon ton amour

(août 2009)

*toile d’Antonio Carmona Lopez (dont toute trace semble disparue)

Sans qu’elle s’en rende compte

schneider-granastein-lynda-2.jpg

Et sans qu’elle s’en rende compte, elle s’est mise à chantonner cette chanson de David Gates qu’elle aimait tant autrefois. La lectrice de Lynda Schneider Granastein, le temps de quelques mesure était devenue The Goodbye Girl.

All your life you’ve waited for love to come and stay
And now that I have found you, you must not slip away
I know it’s hard believin’ the words you’ve heard before
But darlin’ you must trust them just once more…

’cause baby
Goodbye doesn’t mean forever
Let me tell you goodbye doesn’t mean
we’ll never be together again
If you wake up and I’m not there, I won’t be long away
’cause the things you do my Goodbye Girl
Will bring me back to you.

I know you’ve been taken, afraid to hurt again
You fight the love you feel for me instead of givin’ in
But I can wait forever, a-helpin’ you to see
That I was meant for you and you for me

…so remember
Goodbye doesn’t mean forever
Let me tell you goodbye doesn’t mean
we’ll never be together again
Though we may be so far apart you still will have my heart
So forget your past my Goodbye Girl
’cause now you’re home at last.

Les merveilles d’Armando 18

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 16:53

demain-je-te-dessinerais-un-autre-img_0216.jpg

Plus que quelques heures et Armando pourra à nouveau marcher sur les merveilles qu’on trouve au Portugal et qui me font tellement envie…

Les manèges

Filed under: Vos traces — Lali @ 14:40

tz5-26072009-44.jpg

tz5-26072009-46.jpg

tz5-26072009-51.jpg

Il semblerait que Denise ait organisé une activité pour cet après-midi… Qui vient?

La suggestion du 28 août 2009

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

colella-nancy-2.jpg

Et si pour bien profiter des ses vacances, le lecteur peint par Nancy Colella écoutait de la poésie? Si, si, j’ai bien écrit écouter et non pas lire. Si ça vous tente aussi, c’est par là!

Pour Armando, de Denise

Filed under: Vos traces — Lali @ 10:09

tz5-15082009-08.jpg

tz5-13062009-18.jpg

Afin qu’il passe des vacances toutes bleues!

La lectrice à la casquette

Filed under: Mon Montréal,Scènes livresques,Signé Lali — Lali @ 8:17

photo-2476.jpg

On ne peut pas être plus dans sa bulle que ça, je crois…

Spécimens suisses 1

Filed under: Vos traces — Lali @ 7:05

tz5-01042009-12.jpg

tz5-08082009-03.jpg

tz5-24052009-58.jpg

tz5-24052009-79.jpg

tz50-09062009-12.jpg

Quelques photos d’une nouvelle série préparée par Denise, qui ne sait pas plus que moi résister aux fleurs sur son chemin!

Bonnes vacances Armando!

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 0:00

voyage-img_0467.jpg

Plus que quelques heures et la dernière journée de travail avant les vacances sera du passé. Et alors, tu pourras t’envoler comme l’oiseau que tu as photographié là où la mer te raconte des histoires!

Page suivante »