Lali

25 juillet 2009

Le poème en face 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

chelakov-vladimir-1.jpg

La lectrice peinte par l’artiste russe Vladimir Chelakov a dévoré la plaquette de Michel Lucarelli intitulée Le poème en face. Avec beaucoup d,enthousiasme tant les mots la touchaient. Si bien qu’il lui a été difficile de faire son choix.

CRÉATION

Il y eut une longue nuit
avec les mots du poème

À l’aube
ce fut un grand sourire
dans la déchirure des sources

Pieds nus 24

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

richeux-vincent.jpg

IMMENSE ET ROUGE

Immense et rouge
Au-dessus du Grand Palais
Le soleil d’hiver apparaît
Et disparaît
Comme lui mon cœur va disparaître
Et tout mon sang va s’en aller
S’en aller à ta recherche
Mon amour
Ma beauté
Et te trouver
Là où tu es.

(Jacques Prévert)

*toile de Vincent Richeux

Pieds nus 23

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

sarakana-suwannee-2.jpg

DIMANCHE

Entre les rangées d’arbres de l’avenue des Gobelins
Une statue de marbre me conduit par la main
Aujourd’hui c’est dimanche les cinémas sont pleins
Les oiseaux dans les branches regardent les humains
Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit
Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt.

(Jacques Prévert)

*toile de Suwannee Sarakana

Pieds nus 22

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

schneider-granastein-lynda-1.jpg

LE JARDIN

Des milliers et des milliers d’années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d’éternité
Où tu m’as embrassé
Où je t’ai embrassée
Un matin dans la lumière de l’hiver
Au parc Montsouris à Paris
À Paris
Sur la terre
La terre qui est un astre.

(Jacques Prévert)

*toile de Lynda Schneider Granatstein

Pieds nus 21

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

stjohn-rosse-nicholas-1.jpg

CHANSON DE LA SEINE

La Seine a de la chance
Elle n’a pas de souci
Elle se la coule douce
Le jour comme la nuit
Et elle sort de sa source
Tout doucement, sans bruit, sans sortir de son lit
Et sans se faire de mousse
Elle s’en va vers la mer
En passant par Paris.
La Seine a de la chance
Elle n’a pas de souci
Et quand elle se promène
Tout au long de ses quais
Avec sa belle robe verte
et ses lumières dorées
Notre-Dame jalouse, immobile et sévère
De haut de toutes ses pierres
La regarde de travers
Mais la Seine s’en balance
Elle n’a pas de souci
Elle se la coule douce
Le jour comme la nuit
Et s’en va vers le Havre, et s’en va vers la mer
En passant comme un rêve
Au milieu des mystères

(Jacques Prévert)

*toile de Nicholas St John Rosse

Pieds nus 20

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

valadon-suzanne-1.jpg

LES ENFANTS QUI S’AIMENT

Les enfants qui s’aiment s’embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s’aiment
Ne sont là pour personne
Et c’est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s’aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l’éblouissante clarté de leur premier amour

(Jacques Prévert)

*toile de Suzanne Valadon

Pieds nus 19

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

volegov-vladimir-3.jpg

Un seul oiseau en cage et la liberté est en deuil. (Jacques Prévert)

*toile de Vladimir Volegov

Pieds nus 18

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

whittemore-lovely-candace-5.jpg

Il n’y a pas six ou sept merveilles dans le monde;
Il n’y en a qu’une : c’est l’amour.

(Jacques Prévert)

*toile de Candace Whittemore Lovely

Pieds nus 17

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

wong-nicole-2.jpg

Il y a des gens qui peuvent être ailleurs quand ils veulent, ils n’ont pas besoin d’avoir un passeport. (Jacques Prévert)

*toile de Nicole Wong

Pieds nus 16

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 15:01

fabien-3.jpg

L’humour est enfant de nos haines. (Jacques Prévert)

*toile de Fabien

Page suivante »