Lali

7 juin 2009

Les vers de Gatien Lapointe 5

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

baccani-attilio.jpg

Elle est venue d’ailleurs, d’un autre siècle. La lectrice du peintre Attilio Baccani avait rendez-vous avec les mots de Gatien Lapointe, ceux du recueil intitulé Le premier mot, duquel elle a extrait ces vers:

Ces bruits d’épées,
Ce souffle qui se heurte aux pas du temps;
Cœur improvisé dans les mains de mai,
O couronne frontale,
Source au plus profond du désert!
Quel feu retient ses larmes?

Quel pays en moi se crève les yeux?

Dans les marches 24

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

hayllar-edith.jpg

Choisir le doute comme philosophie de vie c’est comme choisir l’immobilité comme mode de transport. (Yann Martel)

*toile d’Edith Hayllar

Dans les marches 23

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

godley-bob.jpg

On est sensible aux mots qui veulent dire quelque chose, on dirait à les entendre qu’ils nous font vivre d’avance la joie qu’ils promettent. (André Major)

*toile de Bob Godley

Dans les marches 22

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

cohan-clara-3.gif

Il y a inévitablement dans n’importe quelle vie des circonstances qui ne passent pas dans les paroles. (Gilbert La Rocque)

*toile de Clara Cohan

Dans les marches 21

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

caputo-ulisse-5.jpg

Si on fait le vide autour d’un souvenir, il ne reste plus rien que ce souvenir dans l’infini qu’on a, et ce souvenir devient l’infini. (Réjean Ducharme)

*toile d’Ulisse Caputo

Dans les marches 20

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

brumelle-karen.jpg

La vie ne cesse pas après les ruptures, le fil du temps ne casse pas. (Monique LaRue)

*toile de Karen Brumelle

Dans les marches 19

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

agata-maria.jpg

Tout serait tellement plus facile, s’il n’y avait cette obligation d’expliquer, et l’expérience toujours renouvelée que rien ne s’explique, et pas même à soi. [Gilles Marcotte]

*dessin d’Agata Maria

Dans les marches 18

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

amerson-betty-2.jpg

La folie est un détour, comme le crime, vers l’amour. (André Brochu)

*toile de Betty Amerson

Dans les marches 17

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

beery-bonnie.jpg

Écrire est un grand amour. L’amour est le cycle de la parole. (Hubert Aquin)

*toile de Bonnie Beery

Dans les marches 16

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 15:01

bishop-sarah-3.jpg

À quoi serviraient les expériences sans la perspective de les répéter? La vie, au fond, est un nombre infini de variations sur un même thème. (Antonine Maillet)

*toile de Sarah Bishop

Page suivante »