Lali

26 mai 2009

Pour celle qui aimait la montagne 4

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

sholker-harry.jpg

La lectrice de l’artiste Harry Sholker est restée grave. Peut-être qu’elle connaissait l’histoire de Chantal Mauduit. Chantal Mauduit, folle d’escalade et muse d’André Velter à jamais. Ce poète qu’elle découvrait grâce à L’amour extrême et dont elle a retenu ceci :

Sans rien céder de nous

Tu es venue dans un halètement d’altitude
en suivant le galop de mon cœur.

Tu es venue mot à mot jusqu’à moi
avec dans le sang mon poème.

Tu es venue comme une aile d’azur
toute à son battement de ciel sur ciel.

Tu es venue ouvrir les fenêtres, les portes,
dilapider, enchanter, mettre en feu, foudroyer.

Tu es venue changer l’heure des cadrans,
choisir tes nuits et ton soleil.

Un roman qui s’effondre comme un château de cartes

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 21:45

nuit-rebelle.gif

Et puis, on arrive aux trois dernières pages. Toute la magie des pages précédentes qui se dissipait peu à peu s’est définitivement volatilisée. Robert Eymeri, avec La nuit rebelle, n’a pas su tenir son pari. Tout ce qu’il avait bâti à partir d’une invitation faite à un fonctionnaire de l’ambassade de France à Lisbonne par une inconnue, le priant de le retrouver pour un concert prié dans une villa, s’effondre comme un château de cartes.

Le sonhos, qui prend quelqu’un dans ses bras pour deux ou trois jours et l’enferme dans un sommeil de rêves, n’existe pas. Pas plus que le livre que Jérôme, le jeune Français, parcourt en attendant qu’Alba, sa belle inconnue, sorte du sohos. Tout est faux, tout est illusion.

Une illusion d’autant plus terrible à constater que le roman était joliment écrit et qu’il y avait dans cette ambiance irréelle une forme de conte pour adultes qui, au départ, m’avait plu. Mais dont je me suis lassée à la longue et ce, malgré des images de Lisbonne habilement décrites.

Il n’y a eu qu’un seul Lewis Carroll, faut-il le dire?

Coucher de soleil sur Saint-Palais-sur-Mer

Filed under: Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 19:49

dsc_0153jpg-bis-lali1.jpg

dsc_0154jpg-bis1.jpg

Ça fait rêver, non? Non, non, ne me dites pas merci, dites merci à Lilas, c’est elle qui était à Saint-Palais-sur-Mer ce soir-là…

L’escargot

Filed under: Vos traces — Lali @ 17:19

tz5-02052009-017.jpg

Mais où va-t-il ainsi? À un enterrement, comme celui de Prévert? Faudra qu’on demande à Denise!

Immeuble bruxellois

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 14:22

limmeube-a-larbre-img_0104.jpg

Là où il est, Armando ne doit sûrement pas s’ennuyer des immeubles de Bruxelles. Pourtant, il les prend si joliment en photo!

La suggestion du 26 mai 2009

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

lucioni-luigi.jpg

Le lecteur peint par l’artiste Luigi Lucioni aimerait-il en savoir un peu plus les revues culturelles québécoises? Si oui, c’est ici qu’il faut aller pour découvrir XYZ. La revue de la nouvelle, Lettres québécoises, Brèves littéraires et Livre d’ici, revues auxquelles j’ai collaboré ou collabore encore, comme XYZ. La revue de la nouvelle, puisque je fais partie du collectif. Les intéressés trouveront sur le site un formulaire d’abonnement.

Lire sur un banc 4

Filed under: Scènes livresques,Signé Armando,Vos traces — Lali @ 10:34

img_0091ae.jpg

img_0078de.jpg

img_0090ee.jpg

img_0097ddd.jpg

img_0112ee.jpg

img_0091ee.jpg

img_0090aaa.jpg

Les lecteurs et les lectrices de Bruxelles ne travaillent plus. Ils passent leurs journées à lire sur un banc. En tout cas, c’est l’impression qu’on a à voir la série préparée par Armando!

Morceau de bonheur

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 8:33

photo-833.jpg

photo-834.jpg

Pas de lectrice ou de lecteur à l’arrêt de bus. Mais plus loin, il y avait un morceau de bonheur!

La mangeoire du terrain de jeux

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 7:39

photo-751.jpg

photo-757.jpg

Longtemps déserté, le terrain de tennis du domaine qui fut très à la mode dans les années 70 et 80 a été transformé en terrain de jeux pour les petits l’an dernier. La clôture qui l’entoure a depuis un moment été prise d’assaut par du lierre ici et là, comme on peut le constater. Mais ce qui est encore plus récent, c’est cette mangeoire qui semble faire le bonheur des oiseaux du voisinage!

Le bonjour du matin

Filed under: Signé Chantal,Vos traces — Lali @ 7:17

p1020018.jpg

Celui de l’oiseau qui visite régulièrement la terrasse de Chantal…

Page suivante »