Lali

10 mai 2009

Le recueil de Paul Zumthor 6

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

thedy-max.jpg

Elle a laissé juste un peu de lumière, pas trop. La lectrice peinte par Max Thedy aime la lumière tamisée pour lire de la poésie. Et c’est dans cette semi-clarté qu’elle a choisi ce poème de Paul Zumthor :

Quel océan gonflait la vague
qui me jeta comme une épave
tous les cadavres sur le cœur

roulant dans la rumeur des mondes
leurs faces vertes et la ronde
de leurs mains aux brisants de moi?

Sans fin la plage est recouverte
j’ai noyé mon amour inerte
dessous la froideur de leur sang

et dans ma cécité j’écoute
ton âme torturée et toute
frémissante vers la lumière

des dieux perdus qui se dévoilent
dans le regard de ces étoiles
captives au fond de leur nuit.

Une heureuse fête des Mères!

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

cordova-joseph.jpg

C’est sur une toile de Joseph Cordova, pour lequel je ne peux vous donner aucun lien, puisqu’il n’est plus fonctionnel, que se termine la fête des Mères. J’ose souhaiter que ce petit tour d’horizon au pays des mères d’écrivains vous a plu et qu’il vous a donné le goût de plonger dans quelques-uns des livres proposés.

À toutes les mères lectrices du blog de Lali et à la mienne, une heureuse fête des Mères!

Une mère, une fille

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

dachwali-lamis.jpg

Une mère, une fille, l’une et l’autre écrivaines. Différentes? Sûrement! Mais à lire toutes deux. Suzanne Lilar, la mère; Françoise Mallet-Joris, la fille. Et de cette dernière, La double confidence dans lequel elle fait une incursion dans sa propre enfance pour parler de sa mère. À lire aussi, le billet de Gérard de Cortanze, ici.

*toile de Lamis Dachwali

Elle habitait au bout de ma rue

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

garant-emmanuel-8.jpg

La mère d’Édith habitait au bout de la rue de mon enfance. Une des sœurs d’Édith dirigeait ma première école. L’autre m’a enseigné la diction. Et pour moi, la mère d’Édith, c’était cette charmante vieille dame au bout de la rue avec son petit chapeau, celle qui habitait une maison près de la rivière avec un escalier.

La mère d’Édith, c’est aussi le titre du récit qu’a fait paraître Édith Fournier en 1982 qui racontait les derniers jours d’une femme aux prises avec l’Alzheimer, que j’ai lu à l’époque et qui a récemment été réédité en même temps qu’est paru un autre récit de l’auteure. Le témoignage de Venise sur ce livre est de toute beauté.

*toile d’Emmanuel Garant

La mort d’une mère

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

horsley-john-calcott.JPG

J’ai eu du mal à lire Une femme d’Annie Ernaux à sa sortie en 1987. Serait-ce plus facile aujourd’hui? Je ne sais pas. Je sais seulement qu’on peut lire une très belle analyse de ce livre qui raconte la mort d’une mère ici.

*toile de James Callcott Horsley

Dina, Candida, tellement de prénoms pour une mère

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

jacoba.jpg

L’écrivain Michel del Castillo a parlé de sa mère plus souvent qu’à son tour, dans La gloire de Dina, pour ne nommer qu’un roman parmi tant d’autres. Pour en connaître davantage autant sur l’écrivain que sur les liens avec sa mère, je vous invite à lire ce billet éclairant signé Thierry Gandillot.

*toile de Jacoba

Jeanne et Marcel

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

leonard-diane-16.jpg

« Et il nous vient un mot en refermant le livre : merci ; merci à Jeanne d’avoir guidé Marcel. Sans elle, nous n’aurions sans doute jamais pu connaître l’envoûtement des écrits de son fils. » Ainsi, se termine le billet qu’Anne Bleuzen a consacré à Jamais sans mon fils d’Évelyne Bloch-Dano, une biographie relatant la vie de Jeanne Weill, la mère de Proust. Pour le reste du billet, qui invite à la lectrice du livre, c’est par là.

*toile de Diane Leonard

Sido, mère de Colette

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

kent-stoddard-alice-2.jpg

J’ai lu avec bonheur il y a des années de cela Les lettres à Colette de Sido (éditions des femmes). Un jour, je les écouterai lues par Edwidge Feuillère

*toile d’Alice Kent Stoddard

Des poèmes pour une mère

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

kever-jacob-simon-hendrick.jpg

Rares sont les recueils de poèmes consacrés à l’image de la mère. Et pourtant, il en existe un très beau écrit par Pierre Pachet et intitulé Devant ma mère. On peut d’ailleurs lire un très beau compte rendu sur Poezibao.

*toile de Jacob Simon Hendrick Kever

50 auteurs parlent de leur mère

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 15:01

mann-elysia.jpg

Ils s’appellent Philippe Sollers, Jorge Amado, Antonine Maillet, Pierre Mertens, Édouard Glissant… Ils sont cinquante en tout, réunis dans un livre intitulé À ma mère. Pour en savoir sur ce livre signé Marcel Bisiaux et Catherine Jajolet, il faut aller ici.

*toile d’Elysia Mann

Page suivante »