Lali

14 avril 2009

Mouvances 1

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

wollaston-john.jpg

J’avais laissé quelques livres sur la table, je n’arrivais pas à choisir un recueil en particulier pour les lectrices du soir. C’est celle de John Wollaston qui a choisi Mouvances de Jeanne Gagnon, datant de 1984. Et j’ai remonté le temps tandis qu’elle lisait. J’ai pensé à des soirées de poésie où nos voix alternaient pour dire nos mots. J’ai pensé à Jeanne caressant son piano du bout des doigts. Et à cette sagesse qui se dégageait d’elle et que je n’oublierai jamais. Pas plus que je n’oublierai ce texte choisi par la lectrice de ce soir :

En route
Sur les sentiers
Des saisons mémoires
En des temps reconnus
Intemporels
J’épouse ces graphes
Qui défont des liens

Une buée s’infiltre
Elle fait effigie
Sur des visages
Sur des signes
Sur des lieux

La dernière nuit

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:00

israels-isaac-9.JPG

C’était leur dernière nuit et elle attendait qu’il vienne la retrouver, que se mêlent leurs peaux, alors que la lune se glissait dans la pièce. C’était leur dernière nuit et tous les livres qu’elle lisait lui disaient qu’il y en aurait d’autres, que l’amour est plus fort que tout. Et tandis qu’elle l’attendait pour cet ultime rendez-vous, elle se mit à croire à tous ces mots. À y croire si fort qu’un jour il y croirait aussi.

*sur une toile d’Isaac Israëls

Un recueil emballant… comme son titre!

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 21:20

lepeignoir.jpg

Je vous ai parlé il y a un mois du premier recueil de Suzanne Myre qui laissait présager un ton, une écriture qui allait prendre de l’ampleur. Mon impression était tout à fait justifiée. La lecture de ce recueil de nouvelles réunies sous le titre Le peignoir, qui est aussi celui de la plus longue nouvelle du livre, m’a convaincue que l’auteure (qui a grandi à Montréal-Nord, tout comme moi) a un ton bien à elle, celui-là même qui m’avait séduite quand je la lisais dans XYZ. La revue de la nouvelle il y a déjà quelques années.

« Le peignoir », la plus longue des nouvelles est une de celles que j’ai préférées avec « La massothérapeute ». Des nouvelles que je ne vous raconterai pas, mais que je vous invite à lire. Pour le regard sans merci sur le quotidien et tous ses petits détails. Et aussi parce que chacun des personnages, parfois caricaturaux, a quelque chose de quelqu’un qu’on connaît, qu’on a connu ou de soi-même! Un recueil qui, je crois, plairait beaucoup à Flairjoy, notamment!

Ce serait si facile

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 20:07

heiss-hermann-1.jpg

Ce serait si facile si les mots venaient tout seuls au bout de la plume chaque fois qu’on en a envie, chaque fois qu’on a le temps. Oui, si facile et si simple, mais ça ne se passe pas comme ça. Si bien que je n’ai d’autre choix que d’écrire dans des carnets que je traîne avec moi et que je sors peu importe l’endroit. C’est dans ces carnets que se tissent des débuts d’histoires, dans ceux-ci que je note les phrases que je lis – ou que j’entends – et dont je ne sais pas si elles me seront utiles ou non un jour.

Non, les mots ne viennent pas quand on le veut, en claquant des doigts… Mais quand ils sont là, quel bonheur! Je les laisse couler et vivre et je programme des billets que j’éparpille dans le temps. Par jeu, pour me surprendre moi-même, parce que je finis par les oublier et qu’ainsi je les découvre à nouveau, au moment où ils sont publiés.

*toile signée Hermann Heiss

Invitation au pays des personnages de papier

Filed under: Couleurs et textures,Les trouvailles de Lali — Lali @ 17:34

mcgowan-jayme-1.jpg

L’artiste Jayme McGowan fabrique de jolis personnages de papier, comme celui-ci qui tient une enveloppe prête à poster, qu’elle installe dans des vitrines. Des personnages qui donnent envie de raconter des histoires et dont elle-même raconte les étapes de fabrication quand on s’attarde chez elle. Une bien jolie promenade que celle au pays de Jayme McGowan!

Un bouquet de photos

Filed under: Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 14:27

dsc_1531jpg-bis1.jpg

dsc_1525jpg-bis1.jpg

dsc_1538jpg-bis1.jpg

Mon amie Lilas sait à quel point il me tarde de voir arriver les fleurs si bien qu’elle a concocté pour moi un bouquet de photos pleines de douceur et de tendresse pour que je puisse rêver en attendant qu’elles n’arrivent, faute de mieux. Espérons maintenant que ça va leur pousser un peu dans le dos!

La suggestion du 14 avril 2009

Filed under: Couleurs et textures,La suggestion du jour — Lali @ 12:00

alden-doranne.jpg

Il serait si agréable d’être pieds nus dans des sandales, comme la lectrice peinte par Doranne Alden, et de lire au jardins ces quelques lignes

Quel profil préférez-vous?

Filed under: Scènes livresques,Signé Armando,Vos traces — Lali @ 10:05

lectrice169

img_0170.jpg

img_0173.jpg

Le gauche? Le droit? Armando a capté les deux pour que nous puissions évaluer le plus joli profil de sa lectrice croquée sur le vif.

Immeubles amoureux

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 8:06

photo-203.jpg

Bien évidemment que je ne pourrai m’empêcher de chercher quelques scènes à croquer sur le chemin, Bien évidemment. Et qui sait, peut-être une autre scène amoureuse entre deux immeubles…

Osera-t-il ou pas?

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 8:00

allworthy-dorian-2.jpg

Est-ce la phrase laissée au pays de Lali pour ce que mots vous inspirent il y a six jours qui a laissé le lecteur de Dorian Allworthy aussi songeur? Et si tel est le cas, osera-t-il déposer quelques mots que nous lirons demain à la même heure?

Page suivante »