Lali

18 octobre 2008

Affaire à suivre

Filed under: Vos traces — Lali @ 8:56

tz5-05102008-52.jpg

tz5-05102008-53.jpg

Une journée toute en fleurs? Bien entendu que nous pouvions compter sur Denise. Et je crois même qu’elle n’a pas que celles-ci en réserve… Affaire à suivre.

Fleurs promises

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 7:48

img_0143.JPG

img_0141.JPG

Ne vous ai-je pas promis des fleurs pour aujourd’hui? Grâce à vous, et dans ce cas-ci, grâce à Armando, je suis à même de tenir mes promesses!

Un samedi tout en fleurs

Filed under: Signé Chantal,Vos traces — Lali @ 7:28

bazouges-3.jpg

100.jpg

Et pourquoi pas un samedi tout en fleurs puisque certaines font fi du changement de saison et qu’elles ont adopté l’été-automne pour continuer de s’épanouir, comme celles dénichées en Bretagne par Chantal?

Ma nostalgie

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 7:22

waskey-jason-10.jpg

Il dit parfois de moi que je suis trop nostalgique quand je m’installe dans le monde heureux des souvenirs impérissables. Peut-être bien. Mais si ces traces me permettent d’avancer, me rappellent à quel point j’ai été vivante et me tiennent toujours en vie, pourquoi ne devrais-je pas parfois me laisser emporter par elle? Pourquoi devrais-je taire des couleurs, des fleurs et des gestes de tendresse qui affluent à ma mémoire à cause d’une date, d’un lieu, d’une chanson ou d’un livre?

La nostalgie n’est pas si triste qu’on croit, qu’on veut nous le faire croire. Pas la mienne. Elle donne au ciel des couleurs quand il est fade. Elle donne au matin du jour d’on on ne sait rien l’envie de me faire de nouveaux souvenirs à mettre dans ma boîte à nostalgie. Elle donne au café le goût d’un autre pris ailleurs autrefois. Elle donne aux plis des draps les traces de celui qui y a dormi avec moi. Elle donne à mes yeux de la lumière plus vive que tous les soleils réunis.

Non, ma nostalgie n’est pas triste. Elle est vivante. Elle est goût de vivre. Intensément.

*sur une toile de Jason Waskey

À sa manière

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:12

gay-nikolai-2.jpg

Se pourrait-il que dans le matin naissant l’écrivain peint par Nikolaï Gay se soit assis à sa table afin de se laisser séduire par la toile de la semaine pour la raconter à sa manière? Léon Tolstoï jouerait vraiment le jeu? Je rêve, je sais, mais le pays de Lali n’est-il pas celui de tous les rêves?

« Page précédente