Lali

20 juillet 2008

Dans l’intimité d’Albert Lozeau

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

cheney-parr-leslie.jpg

Il suffit parfois d’une phrase, de quelques mots alignés, pas davantage, pour que le cœur soit heureux, pour que les mots changent la vie, éclairent la nuit. C’est ce qui est arrivé à la lectrice de Leslie Cheney Parr, partie à la découverte des poètes québécois et qui a été prise par la douceur d’un poème d’Albert Lozeau.

Intimité

En attendant le jour où vous viendrez à moi,
Les regards pleines d’amour, de pudeur et de foi,
Je rêve à tous les mots futurs de votre bouche,
Qui sembleront un air de musique qui touche
Et dont je goûterai le charme à vos genoux…
Et ce rêve m’est cher comme un baiser de vous!
Votre beauté saura m’être indulgente et bonne,
Et vos lèvres auront le goût des fruits d’automne!
Par les longs soirs d’hiver, sous la lampe qui luit,
Douce, vous resterez resterez près de moi, sans ennui,
Tandis que feuilletant les pages d’un vieux livre,
Dans les poètes morts je m’écouterai vivre;
Ou que, songeant depuis des heures, revenu
D’un voyage lointain en pays inconnu,
Heureux, j’apercevrai, sereine et chaste ivresse,
À mon côté veillant, la fidèle tendresse!

Lectures de vacances 24

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 23:01

swatland-sally-3.jpg

Elle a un œil sur son livre, un autre sur les enfants qui sont en train de faire un château de sable. Peut-être même davantage sur ces derniers. Parce que les mères sont comme ça. Parce que celle peinte par Sally Swatland est comme ça.

Lectures de vacances 23

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:01

whittemore-lovely-candace-9.jpg

Attendrait-elle quelqu’un pour avoir ainsi laissé le livre ouvert? Pour que son regard se porte là-bas, vers l’autre bout de la plage? Et la lectrice de Candace Whittemore Lovely fera-t-elle la lecture à celui qu’elle semble attendre? Et si oui, que lui lira-t-elle ainsi, sur ce bout de plage isolé?

Lectures de vacances 22

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 21:01

winterton-stephen-17.png

Elles sont sœurs, elles sont collègues, elles sont amies, on ne sait pas trop. On sait juste que les lectrices de Stephen Winterton lisent côte à côte sur la plage. À moins que vous n’en sachiez plus que moi?

Lectures de vacances 21

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:01

van-auten-deborah-6.jpg

Il avait pourtant très envie de lire cette biographie, mais gagné par l’air de la mer, le lecteur de Deborah Van Auten s’est endormi. Et si nous lui empruntions son bouquin pour savoir ce qu’il lisait?

Lectures de vacances 20

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:01

nuell-philippe.jpg

Ce n’est pas un lecteur ordinaire. Un lecteur ordinaire apporte un journal, un livre ou un magazine sur la plage, pas une lettre. Mais pas lui. Le lecteur de Philippe Nuell n’est pas un lecteur ordinaire. Mais que recèle donc cette missive pour qu’il ait envie de la lire au bord de la mer?

Lectures de vacances 19

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:01

cumes-paul-5.jpg

Il vente et la lectrice de Paul Cumes aime cette brise qui se pose sur son dos, même si elle doit tenir fermement son livre pour que les pages ne tournent pas toutes seules. Y a-t-il dans vos souvenirs une image de vent qui vous revienne? Comme celle qui me ramène des années en arrière du côté de Damgan, dans le Morbihan? J’avais l’âge de cette lectrice, mais je préférais déjà les maillots à ces morceaux de tissu minimaux.

Lectures de vacances 18

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 17:01

gagnon-clarence.jpg

Que pouvaient bien lire les lectrices de Clarence Gagnon en ces années-là? Des livres qu’on destinait aux jeunes femmes de bonne famille? La biographie d’un saint? Le poète Octave Crémazie? La romancière Laure Conan?

Lectures de vacances 17

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 16:01

griffith-jennifer-1.jpg

Scène de plage qui ne peut qu’évoquer en chacun de nous un souvenir. Bretagne? Côte des États-Unis? Plage d’Espagne? Mer du Nord? Quelle scène vous revient quand vous regardez la toile de Jennifer Griffith?

Lectures de vacances 16

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 15:01

kinser-karen-4.jpg

La lectrice de Karen Kinser est résolument une personne organisée. Rien n’est laissé à la légère. La chaise, le livre, le lunch, elle a pensé à tout. Quant à moi, j’aurais sûrement pensé au livre, mais au reste?

Page suivante »