Lali

11 juillet 2008

Les vers de la grande dame 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

craddock-linda-2.jpg

La page blanche, le poème d’Anne Hébert, attendait la lectrice de Linda Craddock. Et pourtant, elle ne savait pas que ce poème l’attendait. Jusqu’à ce qu’elle le lise. Le relise. Et le lise encore.

La page blanche
Devant moi
N’espère que toi
Sur la feuille nue

Lisse neigeuse à perte de vue
Belle page étale
Ne vient que la finesse de tes os
Subtile apparition

Grand squelette debout
En filigrane gravé
Au bout de mes doigts
Sur la transparence du jour.

Comme on naît à la vie

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:52

boettcher-dolores.jpg

Et peu à peu, la nuit se dépose sur le corps de la lectrice de Dolores Boettcher. Une nuit chaude et moite. Une nuit qui ramène à sa mémoire d’autres nuits. Des nuits qu’elle n’oubliera jamais. Des nuits de tendresse où l’amour les soudait l’un à l’autre. Des nuits d’une autre saison où l’humidité était moins lourde. Des nuits que ni l’un ni l’autre n’effaceront jamais. Et qui les portent de saison en saison comme on naît à la vie.

Je fais de mon mieux!

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 19:30

orlik-emil.jpg

Est-ce que je passe trop de temps dans les livres ou devant mon écran? Est-ce qu’il n’y a pas ailleurs une vie à laquelle je ne participe pas? C’est fort possible. Mais je ne me poserai pas cette question. Je suis bien dans cette vie qui est la mienne. Je ne dérange personne. Je ne fais pas de bruit. Je marche pieds nus. Et j’ai mis plein d’épingles dans mes cheveux.

Or, n’a pas la grâce de la lectrice d’Emil Orlik qui veut, mais je fais de mon mieux!

Les tournesols de Denise

Filed under: Vos traces — Lali @ 18:34

tz5-09072008-25.jpg

tz5-09072008-26.jpg

tz5-09072008-17.jpg

tz5-09072008-23.jpg

Quel joli cadeau que ce « reportage » de Denise racontant pas à pas l’éclosion d’un tournesol. Je n’en dis pas plus, je rêve…

Et le lecteur fermera les yeux

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 9:18

vuillard-edouard-6.jpg

Mots inutiles sur le papier. Mots qui réveillent ce qu’on voudrait endormi à jamais. Mots qui ouvrent des blessures qui cicatrisent toujours. Mots qu’on ne voudrait pas avoir lus, mais qui sont là. Et cette douleur sourde, mais présente, lancinante, que seule une caresse sur la nuque pourra apaiser.

Juste une caresse. Et le silence pour taire le tourment.

Elle sait.

Elle va bientôt se glisser dans la toile d’Édouard Vuillard et le lecteur fermera les yeux.

Si on peut pavoter ou pas…

Filed under: Signé Armando,Vos traces — Lali @ 8:01

2007-04-29_0077_close-up.jpg

Si cette fleur photographiée par Armando est bien un pavot, nous ne sommes pas trop loin du coquelicot puisqu’il fait partie de la même famille. Et si ce n’est pas un pavot, il me faut absolument le nom de cette jolie fleur. Agnès! Denis! Au secours! Je voudrais savoir de si on peut pavoter ou pas…

Des cartes pour coqueliquer!

Filed under: Vos traces — Lali @ 7:52

coquelicot_1.jpgcoquelicot_2.jpg

Comme notre amie Géraldine est en vacances et probablement à la chasse aux fleurs et plus spécifiquement à la chasse aux coquelicots, j’aimerais simplement dire ici que je pense à elle en déposant ces si jolies cartes de sa fabrication. Nous pourrons donc coqueliquer encore cette semaine!

Pendant des jours et des jours

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 0:40

jacques-marie-claude.jpg

Déposera-t-il pour elle quelques mots qu’elle trouvera à son réveil? Mettra-t-il en rimes quelques mots d’amour pour que sa journée ne soit que tendresse et lumière? La lectrice de Marie-Claude Jacques n’en sait rien. Elle sait seulement que les mots du jour étaient magnifiques et qu’elle peut dormir sur ceux-ci et rêver pendant des jours et des jours…