Lali

28 juin 2008

Poèmes du pays des pralines 10

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

russell-walter-1.jpg

La lectrice de Walter Russell sera la dernière à lire le recueil Ici on parle flamand & français puisqu’à partir de demain les lectrices du soir retourneront à Sophia de Mella Breyner. Mais avant de remettre le livre sur les rayons, elle a laissé pour nous le dernier poème du recueil, signé Liliane Wouters.

Journal du scribe

Tu crois posséder, tu n’as rien.
Tu crois avancer, tu n’as pas bougé.
Tu crois appartenir, tu échappes.
Tu crois habiter, tu traverses.
Tu crois finir, tu commences.

Joli café à Genève

Filed under: Vos traces — Lali @ 16:37

tz5-21062008-13.jpg

tz5-21062008-12.jpg

tz5-21062008-11.jpg

Voilà exactement le genre d’endroit qu’il nous faudrait à Denis et à moi aujourd’hui. Un bel endroit. Parce que ce soir est soir de fête : nous allons voir Stacey Kent. Par contre, je ne suis pas certaine que Denise laisserait ce joli café quitter Genève pour Montréal…

Nous irons donc ailleurs!

Que cherche-t-il ainsi?

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 10:18

hannah-duncan-1.jpg

Cherche-t-il quelque chose de précis dans les pages du journal? Une idée? Une information? L’horaire des films? Les critiques gastronomiques? S’il y a des concerts en plein air? A-t-il un rendez-vous ce soir? Veut-il la faire craquer? Que cherche ainsi avec avidité le lecteur de Duncan Hannah un samedi matin?

Elles tenaient à me dire bonjour

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 7:47

photo-516.jpg

J’ai entendu Lali! Lali! Personne dans les environs. Et puis encore Lali! Lali! Toujours personne. L’humidité me faisait entendre des voix, c’est certain. Puis Plus bas! Plus bas!

C’est alors que je les ai vues. Petites fleurs qui tendaient le cou pour me dire bonjour. Il y a des moments où la voix des fleurs est plus forte que tout.

Si je sortais ma plus jolie théière?

Filed under: Couleurs et textures,Petits plaisirs — Lali @ 7:44

brandon-elizabeth.jpg

Je voudrais parfois prendre le temps de sortir ma plus jolie théière. D’aller m’acheter des fleurs. De couper des fruits. De m’installer un décor qui ressemblerait à celui peint par Elizabeth Brandon. Mais je préfère trop souvent apporter un croissant ou un bol de céréales près de l’écran pour pouvoir lire à l’écran les nouvelles du monde et les nouvelles de mon monde. Mauvaise ou bonne habitude? En tous les cas, elle me ravit. Et tant pis pour le décor!

Le pull rouge du bonheur

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:44

de-greef-roger.jpg

Elle l’appelle le pull des jours heureux ou le pull rouge du bonheur. Et quand la lectrice de Roger De Greef l’enfile, tout du bonheur lui revient. Ses couleurs, ses odeurs, ses paysages, sa lumière, ses ciels d’été, d’automne ou de printemps. Et quand elle le porte, la vie re(de)vient. Elle ouvre ses livres, elle fait du café, il y a de la musique dans l’air. Elle ne marche plus, elle vole. Et tous les mots sont beaux. Et tous les rêves sont vrais. Et elle sourit.

Résultat

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 0:42

carter-john-michael-3.jpg

Je peux déjà prévoir le résultat. Je vais partir au lit bien intentionnée, avec deux ou trois bouquins. Puis, je lirai un peu. Beaucoup moins que je ne voulais le faire. Même si je n’ai pas à me lever demain matin. Oui, je vois très bien la scène. Je serai au bois dormant (la belle, c’est une autre histoire) dans moins de temps que je ne le voudrais. Et je me réveillerai avec les livres ouverts autour de moi. Comme dans une scène peinte par John Michael Carter.