Lali

19 juin 2008

Poèmes du pays des pralines 1

tschantz-hahn-michael.jpg

La lectrice de Michael Tschantz-Hahn est heureuse. C’est elle qui sera la première à touner les pages du recueil Ici on parle flamand & français. C’est elle qui sera la première à choisir, à se laisser porter par les mots. Et je crois qu’elle choisira ces vers de Maurice Carême :

Comprendrai-je jamais ici
Pourquoi je regarde le ciel,
Donne rendez-vous à la lune,
Érige des tours de Babel
Alors que je reste perplexe
Devant une chauve-souris
Qui met un accent circonflexe
Sur la coupole de la nuit.

Recueil sucré

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 21:35

ici.jpg

C’est en avril 2005 que j’ai acheté le recueil collectif Ici on parle flamand & français, qui regroupe des poètes belges sélectionnés par Francis Dannemark. Les pralines et manons de la couverture annoncent d’entrée de jeu qu’on va se régaler et c’est bel et bien le cas, nous ne sommes pas trompés sur la marchandise.

Réunis par blocs sous un extrait poétique qui en annonce la couleur, comme celui de Louis Scutenaire annonçant que « Plus je vais, le grand amour, j’ai bien peur que ça existe vraiment », ceux-ci mêlent dans un même thème poètes des deux langues d’origine, dont tous les poèmes sont ici en français, pour notre plus grand plaisir.

Je suis retournée à ce recueil il y a peu. Et j’y ai trouvé tant de plaisir que les prochaines lectrices qui s’installeront pour lire le soir au pays de Lali laisseront pour vous des poèmes extraits du recueil. Puissent-ils vous plaire.

Est-elle femme? Est-elle livre?

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:35

bousseton-patrick-1.jpg bousseton-patrick-2.jpg

Est-elle femme? Est-elle livre? Ou femme-livre qui s’ouvre à lui jour après jour, lui donnant d’elle toutes ses pages, les plus belles comme les plus noires? Les notes dans les marges que personne n’a lues avant? Le paragraphe qu’elle a souligné? La page dont elle a plié le coin? La couverture usée mais toujours aussi douce sous les doigts? Est-elle femme? Est-elle livre? Le lecteur sait seulement qu’il est amoureux de la lectrice de Patrick Bousseton.

Les habitudes sont tenaces

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 18:08

coulter-blehert-pam-2.jpg

Elle lit le journal à une heure où d’autres l’ont lu depuis longtemps. Souvenir d’une époque où il y avait deux éditions quotidiennes et où elle choisissait toujours celle de l’après-midi. Il est des habitudes tenaces dont on ne se défait pas facilement. Et si on creusait un peu, je suis certaine qu’on en trouverait quelques autres à la lectrice de Pam Coulter Blehert

Vous prendrez bien un morceau de bonheur?

Filed under: Vos traces — Lali @ 7:58

tz5-160403.jpg

Si ça n’est pas un morceau de bonheur, je ne sais pas ce que c’est! Et c’est à Denise qui veille au vôtre et au mien que nous le devons. Comme bien souvent!

Les pivoines de dimanche

Filed under: Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 7:26

photo-554.jpg

Y aura-t-il sur mon chemin des pivoines aussi éclatantes et colorées que celles que ma sœur a coupées dimanche? Ou quelque autre fleur dont j’ignore le nom qui pourra colorer les pages de Lali?

Impatiente et impatientes

Filed under: États d'âme,Mon Montréal,Signé Lali — Lali @ 6:12

photo-533.jpg

photo-534.jpg

Maintenant que Denis est allé nous chercher des billets pour le concert de Stacey Kent qui aura lieu dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal, me voici impatiente d’arriver au 28 juin. TRÈS impatiente.

Des impatientes allaient de soi pour le remercier.

Les mots qui la ramènent à la vie

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 6:05

popescu-negreni-ion-1.jpg

À l’heure où d’autres hésitent à bouger, où ils ouvrent les yeux pour les fermer aussitôt, où ils se tournent d’un côté puis de l’autre pour étirer le plus longtemps possible les minutes précédant le réveil, il y a longtemps que la lectrice d’Ion Popescu Negreni est debout. Longtemps, même, qu’elle lit, dans la lumière du matin, de plus en plus intense à mesure que s’égrènent les minutes et les secondes. Longtemps que les mots la ramènent à la vie.