Lali

22 mai 2008

Quelques vers d’Eugénio 3

Filed under: À livres ouverts,Couleurs et textures — Lali @ 23:59

curole-kent.jpg

Elle a ouvert le livre l’a fermé. Elle veut tant retenir les mots du poète portugais Eugénio de Andrade avant de laisser le livre à une autre. Et les yeux fermés, la lectrice de Kent Curole redit les mots du poète une dernière fois avant de déposer le livre ouvert à cette page.

J’ai aimé des endroits
où secrètement
le soleil se laissait caresser.

Où étaient passées des lèvres,
où les mains avaient couru innocentes,
le soleil brûle.

J’ai aimé comme on brise la pierre,
comme on se perd
dans l’insensible floraison de l’air.

Je suis comme une voile

wen-ted-8.jpg

Je suis
Comme une voile
D’un bateau
Toujours prête
À partir
Vers le port
D’un autre rêve
D’un autre vent
D’un autre amour

Je suis
Comme une voile
Et la mer
M’appelle
Vers les rives
D’une autre vie
D’une autre musique
D’un autre amour

Je suis
Comme une voile
Mais
Quand rencontrerai-je
L’océan?

(septembre 1979)

*toile de Ted Wen

La petite lectrice et l’univers

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:03

jager-anja-1.jpg

Dès qu’elle ouvre ses livres, la petite lectrice d’Anja Jager est ailleurs. C’est tout l’univers qui s’offre à elle, un monde de mots et d’aventures, un monde de personnages aussi improbables que réels, un monde dont elle ne peut se passer et qui occupe la dernière heure avant le sommeil. Soir après soir.

Je serai toujours un peu cette petite lectrice.

Direction Québec

Filed under: Ailleurs,Vos traces — Lali @ 7:52

400_ans__quebec.jpg

400_ans_lr-quebec.jpg

« Le 23 décembre 1895, Fernand Crouan, de la maison Denis Crouan Fils, armateurs à Nantes, commandait à Adolphe Dubigeon, directeur des chantiers du même nom à Chantenay sur Loire, la construction d’un trois-mâts barque à coque d’acier. Il s’appellerait Belem, du nom d’un port du Brésil où les Crouan avaient fondé au début du XIXème siècle un comptoir commercial. Il allait servir au transport de marchandises, notamment de cacao pour le compte du célèbre chocolatier Menier. »

C’est ainsi que Reine m’a présenté le Belem, que Sylvie (la photographe) a vu quitter le port de La Rochelle, en direction de Québec, où il doit arriver le 2 juillet, pour fêter le 400e anniversaire de la ville. Ce qu’il est beau! Ça donne envie d’être dans le coin pour le voir de plus près…

Là est ma vie

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 7:01

grant-william.jpg

Et matin après matin, et soir après soir, et parfois – souvent – la nuit, je vais dans ma galerie glaner des toiles que je raconte. Parce que c’est là une partie de mon bonheur quotidien. Parce que je ne saurais plus vivre autrement.

Et souvent, je suis là, avec ma plume, comme l’écrivaine de William Grant, à regarder là-bas, je ne sais pas vraiment où, peut-être à l’est, ou sur la ligne d’horizon, tandis que les personnages se mettent à vivre. Une vie qui n’a peut-être rien à voir avec la réalité, mais une vie qui les sort des toiles. Qui leur donne une autre dimension.

Et là est ma vie. Dans ces histoires que je raconte. Et que je compte raconter encore un moment.

On ne peut pas tout savoir de ce que la vie nous prépare

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 5:57

hardy-valerie-4.jpg

Il m’arrive parfois de rêver d’une pièce où il y aurait d’immenses fenêtres, comme dans la toile de Valerie Hardy. Et de me demander si toute cette lumière entrant dans la pièce serait source d’inspiration.

Et je me dis que peut-être un jour… On ne peut pas tout savoir de ce que la vie nous prépare.