Lali

16 avril 2008

Il n’y avait que la littérature

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:42

mascarini 1

Elle lisait. Elle ne savait plus faire que ça. La lectrice de Giuseppe Mascarini savait qu' »il n’y avait que la littérature pour contourner, tout en les déplaçant, les interdits dont étaient frappés nos rêves et nos désirs… » (Madeleine Monette)

Je ne sais pas comment je fais

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 21:12

bicking

Je ne sais pas comment je fais, mais c’est chaque fois pareil. Je ramasse le VOIR le jeudi et je le lis le mercredi soir, parce que je sais que le nouveau paraîtra le jour suivant. Et pourtant, ce n’est pas faute de ne pas le laisser traîner, et bien en évidence de plus. Bien sûr que chaque samedi, je me dis que je vais le parcourir au cours de la journée. Bien évidemment que le dimanche je me dis la même chose. Et voilà qu’arrive le mercredi. Et j’ouvre l’hebdomadaire. Je constate que j’ai raté un concert gratuit le samedi, un film que j’aurais bien revu à la cinémathèque, une rencontre avec un écrivain dans une bibliothèque. Et je me promets que dès demain soir, au pire vendredi, je m’installerai comme l’a fait la lectrice de Judith Bicking, le journal bien ouvert. Cette semaine, je ne raterai rien.

Ce que mots vous inspirent 25

Filed under: Ce que mots vous inspirent,Couleurs et textures — Lali @ 8:00

patrick_e

Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi.
[ Alain ]

Il semble bien que la lectrice de Patrick Ehrhard ait trouvé dans une phrase ce qu’elle cherchait à dire depuis longtemps, sans vraiment y arriver, de balbutiement en phrase qui ne la satisfaisait pas. Jusqu’à celle-ci. Jusqu’à cette idée de richesse hors de soi. Une idée qui la comble et qui semble révéler exactement le sentiment qu’elle éprouve.

Et vous, que pensez-vous de la phrase du philosophe Alain? Vous parle-t-elle? Avez-vous envie de nous livrer ici ce que mots vous inspirent?

La pensée est là pour une semaine. Je ne validerai pas les commentaires avant mercredi. Ce qui vous donne largement le temps d’aimer!

Et plus si affinités

Filed under: Vos traces — Lali @ 7:16

cygnes1

cygnes 2

Ils se sont donné rendez-vous sur la rive. Ont discuté un peu sous le regard amusé de Denise. Puis sont partis complices voguer sur les eaux du lac. L’histoire ne dit pas où ils sont allés. Juste qu’ils y sont allés côte à côte.