Lali

6 janvier 2008

Confortable

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:56

walch

Elle voudrait tenir bon encore un peu. Pas longtemps. Mais encore un peu. Car elle sait que si elle se laisse gagner par le sommeil trop tôt, elle s’éveillera en pleine nuit et qu’il lui sera impossible de se rendormir après. Mais elle sait aussi qu’elle prend bien des risques en adoptant la position allongée et le peu d’éclairage. Tous ces éléments finiront par pousser la lectrice de C. Walch dans un sommeil réparateur plutôt qu’elle ne l’aurait voulu. Oui, elle sait tout ça. Mais c’est si confortable…

Tango théâtral à souhait

Filed under: Trois petites notes de musique — Lali @ 19:38

sandra luna

Le tango est comme le théâtre. Qu’il soit dansé ou chanté, ou les deux, il est la dramatisation exacerbée de la passion. Nombreux croient qu’ils ont la fibre nécessaire pour faire ressortir tout ce qu’il peut y avoir de dramatique dans le tango. Quelques-uns réussissent. Mes amis Jean-Claude, Josée et Armando, qui connaissent la chose bien mieux que moi pourront vous l’affirmer.

Je n’en suis encore qu’à mes balbutiements, malgré un vieux 33 tours que je traîne depuis 20 ans intitulé The Tango Project que j’écoute encore régulièrement et qui n’a rien perdu de sa saveur initiale.

Et ce soir, je suis charmée et séduite. Je nage en plein bonheur de mélomane. Tango Varon de Sandra Luna, celle qu’on appelle « la voix du tango de Buenos Aires » est une merveille. Théâtral à souhait. La voix est envoûtante et les orchestrations plus qu’à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un disque de tango. Je crois même que cet album va tourner pour une troisième fois consécutive. Il n’y a pas d’overdose au bonheur…

Ce sourire rêveur…

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 19:06

dudash 2

Imaginons une musique douce. Imaginons une pile de livres en plus de celui qui est ouvert. Imaginons de plus un homme qu’elle aime et dont elle rêve. Pas étonnant que la lectrice de C. Michael Dudash ait ce sourire rêveur…

La vita è bella quand il y a du fromage

Filed under: Le plaisir des papilles — Lali @ 18:29

boursault

Je suis, je serai une éternelle gourmande. Et une des choses les plus délectables que je connaisse est un morceau de pain sur lequel s’étale du Boursault à la température ambiante… Moi, la dingue des fromages, toujours prête à me laisser par un nouveau, je retourne toujours à mon Boursault. Je crois qu’il m’attend. Ainsi qu’un CD. Si, si, la vita è bella.

Après-midi culturel

Filed under: Mon Montréal,Petits plaisirs — Lali @ 18:21

gbq

gbq2

Les photos ne sont de moi, je l’avoue. Pour de raisons fort simples. La première a été prise en altitude et de soir. La seconde de l’intérieur, alors qu’on ne peut plus prendre aucune photo à l’intérieur de la Grande Bibliothèque, où j’ai passé une partie de l’après-midi. Et comme il en y aurait eu, des photos à prendre! Il y avait en ce dimanche des lecteurs et des lectrices de tous les âges éparpillés sur tous les étages… Plus de monde que dans certains centres commerciaux dans le temps des Fêtes! Cette affluence fait plaisir à voir. Les lieux du savoir se fréquentent encore en famille.

Je retiens quelques scènes que je n’ai pu photographier… Un gamin avec son bâton de hockey en train de choisir une bédé; des amoureux de 80 ans se chuchotant des mots doux en faisant une trouvaille dans le rayon des CD leur rappelant sûrement un moment d’il y a longtemps; cette jeune femme attablée en train de traduire avec des dictionnaires espagnols autour d’elle; ceux-là lisant près des nombreuses fenêtres…

Quel magnifique après-midi dans cette caverne de la culture. J’ai glané ici et là, me suis laissée tenter par trois albums, quelques livres… Comme si je n’avais rien à lire et rien à écouter… J’assume et revendique par gourmandise pour les bonnes choses… Et pour l’anecdote, et pour qui sait ma belgophilie, les nombreuses vitres ont été conçues et fabriquées en Belgique. Au moment de la construction, certaines sont tombées : il paraîtrait que c’est une blague des Belges. Va savoir. Elles ne tombent plus!

En vos mots 39

Filed under: Couleurs et textures,En vos mots — Lali @ 8:00

reis

Est-ce parce que je suis en train de lire Train de nuit pour Lisbonne, dont je vous parlerai ultérieurement que j’ai été séduite par une lectrice dans un train, d’autant plus que Maria Reis, qui signe la toile est portugaise? Peut-être. Il y a dans l’inconscient une part de conscient et dans le conscient une part d’inconscient.

Pour le premier En vos mots de l’année, voici donc une lectrice dans un train. Où va-t-elle ainsi? À vous de le raconter. La toile sera là toute la semaine. Pour votre inspiration. Comme ça a été le cas de celle de Konstatin Korovin qui a donné quelques jolies histoires que je viens de valider comme je le fais tous les dimanches.

Et puis, un petit clin d’œil/invitation à ceux qui hésitent à se laisser emporter par la toile du dimanche.

On prend toujours un train pour quelque part,
Un grand train bleu, un grand train blanc
un grand train noir.
On prend toujours un train pour quelque part.
Au bout du quai flottent des mains
et des mouchoirs…

chantait Bécaud.

Pourquoi pas celui d’En vos mots?

Bon voyage et bonne semaine!

Morceau de ciel

Filed under: Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 6:45

dsc_0127.JPG

Vous prendrez bien un morceau de ciel bleu signé Lilas pour commencer la journée? Moi, oui!