Lali

24 décembre 2007

Pour un doux Noël

Filed under: Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 22:12

gerladine_041

geraldine_039

L’heure est déjà passée pour beaucoup et à venir pour moi. Mais je n’ai pas envie d’attendre à minuit pour vous faire voir le cadeau que Géraldine m’a offert dans le but que je le partage avec vous. Voici donc.

Avec mes meilleurs vœux pour un Noël aussi doux que sont douces les photos de mon amie auvergnate.

Délice portugais

Filed under: Le plaisir des papilles,Signé Lali — Lali @ 22:05

pastéis de nata

Ça a l’air tout banal, je sais. Mais sur une pâte feuilletée semblable à celle des mille-feuilles s’étale un flan saupoudrée de cannelle. Un délice qui s’appelle pastéis de nata. Qui n’a rien de québécois, mais qui est tout à fait portugais et qui a fait le bonheur de mon réveillon. Et je n’en ai mangé que deux. J’ai vraiment été TRÈS raisonnable. TRÈS. Bien moins que les Portugais qui ont pour tradition de servir 13 desserts le soir du 24. Je crois que ma mère adorerait cette coutume. Elle s’inquiétait hier de n’avoir que cinq desserts à offrir jeudi.

Il faut aussi dire que si j’ai été si raisonnable, c’est que m’attend demain matin un bolo rei. La photo est déjà prise au cas où…

Mon cadeau de Noël

Filed under: Trois petites notes de musique — Lali @ 19:08

liz_story

Mon réveillon ne serait pas un réveillon, s’il n’y avait la musique. Même si j’ai choisi de le passer délibérément seule, malgré les invitations. Parce que j’ai du mal avec les repas qui n’en finissent pas, parce que ceux du réveillon sont bien trop copieux, inutilement. Parce que j’aime cette nuit du 24 toute seule où je me gâte, moi. Et ça veut dire en plus des fromages, de la musique. Et il est dans ma mince collection de disques de Noël un auquel je reviens toujours. Probablement parce que j’adore le piano et les doigts de Liz Story qui courent sur le clavier. Et la douceur de The Christmas Song qu’elle interprète tout simplement mais avec énormément de tendresse.

Oui, The Gift (Le cadeau) est mon cadeau de Noël de ce soir. Invariablement. Depuis quelques années et encore sûrement pour quelques-unes.

Adieu, Julien Gracq

Filed under: À livres ouverts — Lali @ 18:35

main_plume

Pour mon ami Reine, et pas seulement pour elle, c’était le plus grand écrivain français du XXe siècle. Elle aurait pu vous parler de lui pendant des heures avec une passion non feinte.

Or, Julien Gracq n’est plus. Il n’aura pas connu le Noël de 2007.

Mais il laisse une œuvre riche, immense. Et il ne sera jamais trop tard pour découvrir les livres de celui qui a signé cette admirable phrase : « Tout ce qui a la couleur du songe est, de nature, prophétique et tourné vers l’avenir. »

À tous, un délicieux réveillon

Filed under: Le plaisir des papilles,Signé Lali — Lali @ 18:26

reveillon1

C’est déjà l’heure en France, en Suisse, en Belgique et au Portugal. Pour moi qui mangerai tôt, le moment ne tardera pas. Fromages, olives farcies aux amandes, truite fumée et crevettes. Pour commencer. Le dessert, ce sera pour plus tard. Je vous raconterai.

À tous, un délicieux et doux réveillon.

Et on rêve

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 6:23

honatke 1

Il y a ce sentiment d’un matin inhabituel, parce que le 24 décembre réveille en soi une multitude de souvenirs. Et puis, on fait comme la lectrice de Paul Honatke. On prépare le café. On ouvre un livre. On met un peu de musique. Et on rêve.

On revoit toutes ces veilles de Noël à travailler. On revoit les réveillons de son adolescence. On entend Paolo Noël chanter Petit papa Noël. On voit un sapin blanc couvert de boules rouges et vertes. Et les odeurs reviennent, vives et précises. Et la boutique où un grand-père emmenait ses petites-filles pour leur choisir une robe pour le grand jour.

Et on refait du café. Pour continuer à rêver.