Lali

11 décembre 2007

Parce que l’absence

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 7:56

g_reni

Et parce que l’absence, parce que la distance, l’écrivain de Guido Reni note jour après jour ses mots pour elle dans un grand cahier. Inlassablement. Comme si sa vie en dépendait. Comme si nulle autre raison de se lever que pour lui écrire, que pour lui dire à quel point dans son absence elle est présente. Et peut-être là-bas fait-elle exactement la même chose.

nuit

cianfrani1

la certitude d’avoir croisé la nuit
au hasard de mes rêves troublés
et l’incertitude de tout le reste
de tout ce qui se pose sur mes paupières
dans nos goûts d’irréel

la certitude d’avoir croisé la nuit
de l’avoir aimée peut-être
l’incertitude pourtant
de son existence
dans l’inscritpion factice
de nos espoirs fragiles

la certitude de l’avoir croisée
de lui avoir fait l’amour
et l’incertitude
de sa présence fondamentale
dans nos rêves démunis

la certitude
si peu de certitude
la nuit laisse toujours sa place au jour
fatalement
inexorablement

(octobre 1983)

*toile de Margaret Cianfrani

Images douces 2

Filed under: Signé Lilas,Vos traces — Lali @ 5:59

geraldine_619

geraldine_623

gerladine_621

Alors que le jour n’est pas encore levé, que je prends mon premier bol de café, je me sens toute douce et heureuse comme les images prises par Géraldine. Je souhaite la journée sur ce ton. Douceur et bonheur. Pas qu’à moi. À nous tous.