Lali

18 juin 2007

Livres ouverts

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 7:19

alarefi

Les livres vont rester ouverts. Je les retrouverai au retour de cette longue journée de réunion suivie d’un souper qui s’annonce déjà souriant, gai, plein de douceur et d’émotions, parce qu’au nom de l’amitié.

Les livres peints par Ahmed Alarefi vont rester ainsi. Tout va bien : il y en a un dans mon sac.

La lectrice du parc

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 1:49

purandare

Elle sait bien que ce n’est pas raisonnable de s’asseoir là, sous cet arbre, précisément. Celui-là et pas un arbre. Celui qu’il voit quand il est sur son balcon. Mais il n’est pas là. Et il vaut mieux qu’il en soit ainsi.

C’est par hasard que la lectrice de C.K. Purandare s’est retrouvée dans ce parc. Enfin, presque par hasard. Elle avait rendez-vous à quelques rues de là et quand elle est sortie de l’immeuble, elle a marché vers le nord. Sans se rendre compte que ses pas la menaient là. Précisément là. Devant ses fenêtres.

Et peut-être était-ce une bonne chose, finalement. Son cœur ne bat pas la chamade. Elle est dans un parc, pas dans leur parc.

On ne laisse pas de traces de pas dans la neige en été. Et celles de décembre se sont effacées depuis longtemps. Même celles sur sa peau.

La lune pour veiller sur elle

Filed under: États d'âme,Couleurs et textures — Lali @ 0:02

marlina vera

Il y a la lune pour veiller sur elle. Et tant qu’elle sera là, la lectrice de Marlina Vera tournera les pages.

Certaines aiment la lumière du jour, d’autres les éclairages de la nuit. D’autres encore, les deux. Je crois bien que je fais partie de ces dernières. Et de toutes les lumières, je crois bien qu’il n’y en a pas de plus belle que celle qui vient après le silence de nuit et qui, petit à petit, englobe tout. J’aime me lever pour en profiter. Je crois que c’est pour ça que je dors moins en été qu’en hiver…