Lali

6 juin 2007

Installée à son secrétaire

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 20:48

helleu 4

À qui écrit-elle, la lectrice de Paul César Helleu, qui a laissé au salon le livre entamé il y a une heure? À qui écrit-elle, installée à son secrétaire, tournant le dos à la pièce pour ne pas se laisser distraire? À moins qu’elle n’écrive pas une lettre, mais quelque chose qui lui ait été inspiré par ce qu’elle vient de lire?

J’aime sa concentration, son application desquels rien ne pourra la distraire. J’aime sa nuque penchée sur les mots et le bonheur qu’elle a à écrire et que je sens.

Moments d’éternité

Filed under: États d'âme,Mes histoires belges — Lali @ 18:35

bruges100

bruges101

Dans quelques heures, Armando sera à Bruges. Encore un moment d’émotion pour lui qui aime tant cette ville. Un de ces moments d’éternité à nul autre comparables.

Je le sais, je le sens, parce qu’un jour de juillet 2005, Nath et moi marchions dans Bruges ensemble. Sous un soleil qui n’était qu’à nous. L’océan était aboli. Nous avions pour toute musique celle de nos cœurs battant à l’unisson, comme ils peuvent le faire dans l’amitié.

Il fait nuit sur Bruxelles. Et j’ai envie de croire qu’un jour Armando m’emmènera à Bruges.

Celle qui avait froid

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 2:23

fitzgerald

Elle avait froid. Si froid qu’elle s’est levée et est allée chercher une couverture supplémentaire. Mais le sommeil a fui par la fenêtre ouverte avant qu’elle ne la ferme à moitié.

Il ne reste à la lectrice de Ronnie Fitzgerald qu’une option, celle de tourner les pages jusqu’à ce qu’elle ait moins froid, jusqu’à ce que son lit l’appelle à nouveau.