Lali

24 septembre 2006

Contempler la Meuse à nouveau

palmaerts

Parce que dans neuf mois, à moins d’un imprévu, je ne serai probablement pas loin de la Belgique ou peut-être déjà là, je rêve déjà des bords de Meuse. Et cette toile de Roland Palmaerts, un Belge installé au Québec depuis 1980, a tout pour m’inspirer. Et pourtant, je reste là, pantoise.

Et c’est au poète mosan François Bovesse que je laisserai le soin de décrire la Meuse, lui qui l’aimait tant et que d’autres m’ont fait aimer:

Ô Meuse, mon pays, mon doux pays, Ô Meuse

Je t’aime pour ce qui te fait ce que tu es

Pour chaque matinée à l’écharpe brumeuse

Où dans le brouillard bleu, chaque jour tu renais.

Je t’aime mon pays pour ta fine lumière

Qui met des reflets roux sur le bleu nos toits,

Et des baisers dorés sur nos maisons de pierre

Où de simples bonheurs parlent un lent patois.

Parisian breakfast couleur café

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 9:02

parisianbreakfast

Il fait envie, ce petit déjeuner, ne trouvez-vous pas ? Il possède vraiment quelque chose d’invitant, autant dans le choix du menu que dans la couleur… café.

Les artistes de Coffe art ne sont peut-être pas les seuls à se servir du café comme matériau pour peindre, mais je dois avouer que j’ai été agréablement séduite par ce qu’ils proposent. Même si toutes les galeries qu’on trouve sur le site ont toutes un intérêt, j’avouerai que celle qui a pour thème le café me plaît vraiment beaucoup plus que les autres.

Il est vrai que j’aime vraiment le café. Le café lui-même, les gâteries au café, le rituel du café, les endroits où on le sert et le fait de se donner rendez-vous pour un café. Pas étonnant donc que mes pas m’aient menée jusqu’à ce déjeuner que je vous offre avant de partir prendre le mien ailleurs. Quel beau dimanche qui s’annonce là !