Lali

25 août 2006

Hugo Grenville aime les lectrices

Filed under: Couleurs et textures — Lali @ 22:14

hg1

hg2

hg3

hg4

hg5

hg6

Elles possèdent un petit-je-ne-sais-quoi qui me plaît. Peut-être parce que – volontairement ou non – Hugo Grenville a fait un petit clin d’œil à Matisse avec son choix de couleurs et la manière avec laquelle il les a installées dans des décors.

J’aime qu’il ait su les regarder dans des moments de lecture différents.
J’aime le naturel des poses et le fabriqué de la composition autour d’elles.
Comme si elles avaient su s’installer dans l’imagination du peintre.

Promenade dans Lanaudière

Filed under: Ailleurs — Lali @ 21:18

la

Et nous avons longé le fleuve par le chemin du Roy, cette route qui va de Montréal à Québec, sous un ciel bleu fabuleux et un soleil radieux. Et nous en avons pris plein les yeux de ces images. Il y a si longtemps que nous avions longé ainsi le fleuve vers le nord.

Saint-Sulpice, village où s’est installé l’ancêtre paternel il y a trois siècles et demi, venu de son Saintonge comme soldat. Lavaltrie. Lanoraie où nous avons bifurqué pour nous rapprocher du fleuve et vu avec plaisir les maisons aux parterres d’un vert émeraude, aux bouquets d’hydrangers croulant sous leur poids, aux tournesols géants, aux peupliers majestueux. Et Berthierville, où nous avons diné tranquillement près de la place du Marché.

la1

Un peu avant Sainte-Élisabeth, halte provisions à la boulangerie. Beignes au sirop d’érable et pain au chocolat et aux canneberges pour moi. J’ai résisté à la confiture aux cerises de terre, au ketchup aux fruits et au miel baratté, mais pas maman, encore plus gourmande que moi.

Et la paysage se déployait sous nos yeux. Fermes, jolies maisons, clôtures de bois, boîtes aux lettres à l’ancienne peintes de motifs colorés.

la2

Jusqu’à Saint-Félix-de-Valois, village natal de mon arrière-grand-père, destination visée. Où nous avons acheté du blé d’Inde cassé du matin. Avant de reprendre la route et ses côtes. Saint-Jean-de-Matha, Saint-Alphonse-de-Rodriguez, Sainte-Julienne, Sainte-Béatrix, Rawdon.

la3

Les Basses Laurentides s’étalaient devant nous avec leurs lacs à profusion. Et nous roulions, tranquilles.

la4

La promenade dans Lanaudière nous a ravis. Il y en aura d’autres: elle faisait office de repérage. Fromagerie, vignoble et chutes seront pour une autre fois.

Il reste en tête plein d’images pour rêver et au palais le goût des beignes.